Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Managers

Date de création: 23-07-2008 17:40
Dernière mise à jour: 31-12-2008 04:37
Lu: 966 fois


Organisé par le Club excellence management en partenariat avec Management international Alger depuis 1998, le trophée du Manager de l'année (2005) est revenu, mercredi 29 juin 2005, à Hachemi Belhamdi, Pdg de l'entreprise publique de téléphonie mobile, Mobilis, filiale d'Algérie Télécom depuis juin 2004. L'entreprise stagnait alors autour de 260 000 abonnés…pour 2 000 000 aujourd'hui, grâce à une politique de marketing audacieuse. Il lui a été remis mercredi 13 juillet.

Prix Spécial du jury : Nouar Harzellah, Pdg de l'Eepad

Prix Spécial de la performance : Lakhdar Mebarki, Pdg de Ferfos et Youcef Maamir, Pdg d'Etterkib

Prix de Reconnaissance : Chaâbani El Ouardi

Prix Souvenir : Mohamed Benmansour, ancien Pdg de l'Enag, aujourd'hui décédé.

Le jury est présidé par Ali Aoun, Pdg de Saidal et déjà primé ; il est composé de journalistes, de managers déjà consacrés par le prix, d'enseignants…

Le choix du manager de l'année est arrêté en fonction de plusieurs critères dont la compétence de l'entreprise, son apport pour la création de l'emploi et le partenariat

Lauréats des années précédentes : Youcef Aggoun, directeur de MediaMarketing (1998), Ali Aoun, Pdg de Saidal (1999), Moncef Said Othmani, Dg de Fruital Coca Cola (2000), Abdelwahid Bouadballah, Pdg de Cosider (2001), Isâad Rabrab, Pdg de Cevital (2002), Akli Remini, Pdg de Naftal (2003), Bouyacoub Farouk Pdg de la Badr (2004)…..

Autres personnalités consacrées par des Prix spéciaux : Nouar Harzallah de l’Eepad (2005), Mohamerd Tayeb Benouis, Pdg d’Air Algérie (2002), Djilali Mehri, Louardi Câabani, Omar Belhouchet d’El Watan et Ali Djerri d’El Khabar (2002), Yacine Ahmed, Pdg de Digromed, lui aussi touché par le procès El Khalifa Bank…..

Notes : - Moumène Khalifa, Pdg de Khalifa Bank, en fuite à l'étranger en 2005 après la mise en liquidation judiciaire de son groupe, avait présenté sa candidature en 2001. Son dossier avait été étudié mais il ne s’était pas présenté à l’audition devant le jury présidé par Ali Aoun. A noter qu’il avait reçu, à Genève, en mai 2002, le prix du meilleur manager de l'année délivré par le Forum de Davos et le Certificat de membre de Global Leader for Tomorrow. Quant au Pdg de la Badr, il a été mis fin à ses fonctions en 2005 et, par la suite, poursuivi par la justice. Et, Aoun Ali s’est trouvé «au banc des accusés » dans l ‘affaire d’El Khalifa Bank jugée en 2007 à Blida. Ainsi, d’ailleurs que Yacine Ahmed.

- Le prix du meilleur manager et le prix spécial du jury pour l’année 2006 n’ont pas été décernés, « les 17 postulants n’ayant pas satisfait de façon indiscutable aux critères retenus ». Le jury a, en effet, « mis la barre très haut », en retenant comme critères d’éligibilité la performance économique perçue sous les angles du chiffre d’affaires, de la rentabilité des capitaux, des parts de marché conquises et du déploiement à l’international. Prix de la performance : Fadela Aberkane (Ensi), Prix (hors concours) de la reconnaissance : Abdellah Hasnaoui (entrepreneur privé), Prix de la mémoire : Madi Mohamed (Pdg de l’Enasucre, assassiné par les terroristes). La cérémonie a eu lieu mercredi 19 juillet 2006 à l’hôtel El Aurassi.

- Début juillet 2008, le PDG de CEVITAL, Issad Rebrab est élu parmi les trois premiers managers en Afrique par CBC African Awards (Londres).