Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Andi 2008

Date de création: 23-07-2008 17:04
Dernière mise à jour: 11-10-2009 16:16
Lu: 682 fois


- Instituée par l'ordonnance 01-03 du 20 août 2001 relative au développement de l'investissement, l'Andi est un Epa au service des investisseurs nationaux et étrangers. Le siège est à Hussein-Dey (Alger), mais elle dispose de guichets uniques à travers tout le territoire national (Site web: www.andi.dz). L'Agence remplace l'Apsi. Au 5 mars 2005, le total des investissements suivis par l'Andi a atteint la somme de 4 269 millions de dollars pour ce qui concerne les grands projets d'Ide 2001-2004 hors hydrocarbures comme, entre autres: Orascom (Ota) pour le Gsm, El Watania Gsm, Acc Cimenterie, Helison hélium, Kahrama pour le dessalement et l'électricité, Sidar Immobilier, Hwd dessalement, Soralchin raffinage…Et, pour 2005, plusieurs grands projets d'Ide étaient annoncés pour un total de 1876 millions de dollars (Accor/Mehri pour 36 hôtels, projet El Hamed complexe Sidi-Fredj, Sidar pour 2 villages touristiques, Projets dessalement eau de mer Aec/Geida Espagne, projet Hadjret Ennous…..)

Durant la période allant de 2000 à 2004, l'Andi a enregistré un total de 31 558 projets d'investissement pour un montant global de 2 284 milliards de dinars. Avec une forte concentration au nord du pays : 24 626 projets déclarés et 78,19% du montant total des investissements déclarés au niveau national…prévoyant la création de 558 505 postes de travail, soit 76,76% pour la seule région du Nord….16,18% (117 774 postes) pour la région des Hauts-Plateaux …et 7,40% (53 866 postes) pour la région Sud.

Notes : - L'Andi a enregistré, jusqu'à septembre 2005, environ 378 projets d'investissements directs étrangers, en partenariat avec des entreprises publiques et privées.Selon le chef de division des investissements étrangers  (4 décembre 2005, Chaîne III), pour l'année 2005, 64 projets d'investissements ont été déclarés au niveau de l'Agence, d'un montant global estimé à 2,2 milliards de dollars….et, sur la totalité des projets d'investissement direct étranger , une centaine a été réalisée , notamment de gros projets (télécommunications, dessalement d'eau de mer, tourisme..)

- Entre 2001 et 2005, l’Andi a traité environ (selon le directeur des investissements étrangers, Chaîne III, lundi 6 mars 206), 6,7 milliards de dollars d’investissement direct étranger 

- Selon le Dg de l’Andi (Chaîne III, samedi 8 avril 2005), depuis novembre 2001, l’Andi a avalisé quelque 7000 projets dont une partie est entrée en exploitation et une autre est en cours de réalisation. Ce qui équivaut à plus de 1 000 milliards d’euros d’investissements .Pour la seule année 2005, l’Andi a enregistré plus de 2 500 projets hors hydrocarbures d’un montant global de 511 milliards de dinars, soit près de 6 milliards d’euros de déclarations d’investissements. L’agence a également traité plus de 85 dossiers de projets d’Ide pour un enveloppe de plus de 1,5 milliard de dollars Us.. « Mais cela n’est qu’une partie de l’iceberg…car tout le monde ne revient pas à l’agence pour confirmer le lancement effectif du projet ».

   Autres détails : Les plus gros investissements l’ont été dans le secteur de la téléphonie mobile, pour un coût global de 4 milliards de dollars Us….Le marché n’est pas saturé…et il y a de la place pour un quatrième opérateur.En seconde position vient la construction de cimenteries.

Il y a environ 90 000 chefs d’entreprise algériens résidant à l’étranger qui ont émis le vœu de venir investir en Algérie.

L’écueil principal reste situé au niveau des banques

-         Selon le Dg de l’Andi, Abdelmadjid Baghdadli (Forum d’El Moudjahid, samedi 20 mai 2006), en 2005, 2 256 projets d’investissement ont été enregistrés au niveau de l’Agence, d’une valeur globale de sept  milliards de dollars , dont 84 investissements diirects étrangers pour 1,5 milliard de dollars.

-         Selon le Dg de l’Andi (Chaine III, samedi 21 octobre 2006), l’Andi a reçu 16 dossiers d’investissement dans de grands projets qui représentent 612 milliards de dinars soit près de 8 milliards de dollars (dont 3 pour le hors hydrocarbures). Ces projets émanent d’opérateurs étrangers qui veulent investir notamment dans les secteurs du tourisme, la réalisation de centres d’affaires, la production d’énergie et les unités de dessalement d’eau de mer.

- Selon le DG de l'ANDI , Abdelkader Mansouri (SAFEX, jeudi 27 novembre 2008), 45 000 projets d'investisement ont été déclarés à l'ANDI entre 2000 et 2008 dont 80% émanant de nationaux...et les projets actuellement en discussion se chiffrent à 45 milliards de dollars.                - Selon le DG de l'ANDI , Abdelkader Mansouri  (28 juillet 2009), de 2002 jusqu'à fin 2008, un total de 51 456 projets d'une valeur de 5 799 milliards de dinars ont été enregistrés par l'ANDI. Ces projets , devant créer plus de 843 000 postes d'emploi, provenaient principalement d'investisseurs nationaux avec un total de 50 766 projets , pour un montant de 4 153 miliards de DA, soit 71,6% du montant global des investissements. 

 

 

 

 

- Le volume des investissements enregistrés en 2008 auprès de l'Agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) a atteint 2 402 milliards de dinars avec 16 925 projets, en hausse de 158% par rapport à 2007 (932,10 milliards de dinars et 11497 projets).

Ces projets prévoient la création de 196 754 postes d'emploi. Ils proviennent d'investisseurs nationaux avec un total de 16 823 projets (+48% par rapport à 2007) pour un montant de 1 504 milliards de dinars, et prévoient la création de 186 031 postes d'emplois  (144 275 en 2007 ).

Concernant les investisements en partenariat entre des sociétés algériennes et étrangères, leur nombre est de 37 projets pour un montant de 372,602 milliards de dinars contre 94,304 en 2007 (+295%).

Quant aux investisements directs étrangers (Ide), inscrits auprès de l'Agence, ils ont totalisé un montant de 525 milliards de dinars en 2008 contre 51,45 milliards de dinars en 2007 (+920%), selon les données provisoires de l'ANDI.. En termes de nombre de projets, les IDE ont connu une évolution négative de 7% en passant de 70 projets en 2007 à 65 projets en 2008. Ceci s'explique par l'importance de projets enregistrés en termes de volumes d'investisements. Ces projets, qui devraient créer 6 000 postes d'emploi , portent essentiellement sur des projets dans les secteurs de l'industrie et le tourisme.

Le montant global des investissements étrangers (IDE et investissements en partenariat) en Algérie est passé , quant à lui, de 145,7 milliards de dinars en 2007 à 897,6 milliards de dinars en 2008, enregistrant ainsi un bond de 516%. Cette hausse a été enregistrée , malgré l'évolution négative (-24%) du nombre de projets (134 en 207 contre 102 en 2008). Ces projets d'investiselemnt étranger devraient créer 10 723 postes d'emploi.

Les investissements inscrits en 2008 portent essentiellement sur des projets de dessalement de l'eau de mer, des projets de production des engrais, d'ammoniaque, des cimenteries et l'industrie agroalimentaire.

A noter que le nombre de projets inscrits auprès de l'Andi depuis sa création en 2008 jusqu'à 2008 totalisent 51 456 projets , avec un montant global de 5 799 milliards de dinars.

En terme de montant, la première place revient au secteur de l'industrie (2 613 milliards de dinars) , suivie du BTPH (1 312 milliards de dinars ), du transport (733 milions de dinars), des services (549), des télécommunications (284,5), du tourisme (123,3), de l'agriculture (93,5), de la santé (53 milions de dinars)  et, enfin, du commerce (37,5 millions de dinars).