Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Langue amazigh

Date de création: 23-07-2008 14:40
Dernière mise à jour: 08-10-2011 12:41
Lu: 861 fois


EDUCATION - PROGRAMME - LANGUE AMAZIGH

 

Le secteur de l’éducation nationale a entamé l’enseignement de la langue amazigh dès la rentrée scolaire 1995-1996 après la décision prise par les pouvoirs publics, en tant que matière optionnelle, dans deux niveaux d’enseignement : la 3è année secondaire et la 9è année fondamentale.

L’introduction de cet enseignement qui a été lancé avec des programmes expérimentaux a touché 37 700 élèves répartis sur plusieurs wilayas. Les wilayas ont été choisies en fonction de la disponibilité des enseignants ayant participé à l’université d’été organisée conjointement avec la Hca.

L’enseignement de la langue amazigh a été, par la suite, été étendu à toutes les années des cycles moyen et secondaire à partir de l’année scolaire 1996/1997.

Cette opération concerne, à partir de l’année 1997/1998, six niveaux d’enseignement sur les douze que compte le système éducatif. Les élèves inscrits ont donc évolué positivement et ont doublé, durant l’année scolaire 200/2001, par rapport à l’année 1995 puisqu’ils se situaient à 72 400.

Dans le cadre de l’application des mesures liées à la réforme, l’enseignement de la langue amazigh est étendu à l’enseignement primaire et déduit à partir de la 4è année primaire. Le niveau de couverture est donc de 9 années sur douze.

L’épreuve de la langue amazigh est, en outre, intégrée dans le système d’évaluation pour les candidats ayant suivi cet enseignement.

Elle sera introduite à l’examen du Bem en juin 2007 et à l’examen du baccalauréat en juin 2008.

La situation, en 2006, se présente comme suit :

1)   Dans le cycle primaire :

- Nombre d’éleèves : 93 361

- Nombre d’enseignants : 496

- Nombre d’établissements : 420 établissements : 420 établissements dans 12 wilayas

2)   Dans le cycle secondaire :

- Nombre d’élèves : 11 821

- Nombre d’enseignants : 42

- Nombre d’établissements : 42 établissements dans 5 wilayas

 

Notes : - Un Centre national pédagogique et linguistique pour l’enseignement amazigh a été installé en application des décisions du Conseil des ministres du 30 avril 2002

- L’ordonnance 03-09 de 2003 stipule que Tamazight est introduit dans les activités d’éveil et/ou en tant que discipline dans le système éducatif

- Afin de former des enseignants , la filière de la langue amazigh a été créée au sein de l’Ecole normale supérieure (Ens) de Bouzaréah pour former les enseignants pour les cycles moyen et secondaire et une autre filiètre a été créée au sein de l’Institut de formation des professeurs du moyen (Ifpm) de Ben Aknoun pour la formation des enseignants de la langue amazigh dans le cycle primaire

NOTES : -En 2006-2007, il y avait 122 308 élèves au total et 655 enseignants ; la plus forte proportion d’élèves se trouve à Tizi-Ouzou avec 60 155 élèves et 297 enseignants et la plus faible à Khenchela avec 323 élèves et 5 enseignants…Tamanrasset ayant 894 élèves et 4 enseignants. A noter  que par dialecte, le kabyle vient en tête avec 94,85% des élèves, suivi du chaoui avec 4,73% , le reste allant au Touareg avec 0,68%.Quant aux Mozabite , au Chenoua et au Chleuh, ils ne sont pas encore enseignés faute d’élèves.

 

- Mi-septembre (Oran) le SG du Haut Commissariat à l'amazighité, déplore "la régression de l'enseignement de l'amazigh" constatée au niveau des établissements scolaires à travers le territoire national. En 1995, avec l'introduction de l'amazigh dans le système éducatif national, seize wilayas se sont lancées ..Aujourd'hui, elle n'est présnete que dans dix , voire neuf wilayas   avec près de 240 000 élèves dont 90% sont localisés en Kabylie (Tizi Ouzou, Bejaia et Bouira)