Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Potentiel

Date de création: 23-07-2008 13:07
Dernière mise à jour: 23-07-2008 13:07
Lu: 598 fois


S'il y a une énergie qui existe en grande abondance en Algérie, c'est bien l'énergie solaire (un potentiel de 37 000 milliards de mètres cubes, soit l’équivalent de 10 gisements de gaz qui auraient été découverts à Hassi R’Mel). L'insolation, à travers l'ensemble du pays, est l'une des plus élevées au monde aussi bien en puissance qu'en nombre de jours.

La durée d'insolation, de l'ordre de 3 500 heures /an est la plus importante au monde. Durant l'été, elle peut atteidre jusqu'à plus de 12 heures /jour au centre du Sahara. De par sa position géographique, la durée d'insolation journalière ne présente pas d'importants écarts entre les différents mois de l'année. Cela permet une disponibilité relativement égale durant toute l'année. L'irridiation solaire reçue par an est de l'ordre de 2 650 kWh/m2. La puissance reçue par jour est toujours supérieure à 5 kWh/m2 et peut atteindre facilement les 7 kWh/m2. La région d'Adrar est particulièrement ensoleillée et présente le plus grand potentiel de tout le pays.

Note : -La création d’un technopole solaire à Hassi R’Mel, d’une capacité de 150 Mw/an est prévue d’ici à la fin de l’année 2006. Ce projet (géré par la Neal), devrait contribuer à la réalisation de capacités de production d’électricité à partir du solaire, estimées à plus de 6000 Mw d’ici 2015, soit 5% de la production globale d’électricité d’ici 2010. Le technopole sera réalisé avec les entreprises algériennes Sonatrach et Sonelgaz, le Centre de développement des énergies renouvelables et l’Agence spatiale algérienne avec la participation de l’Agence spatiale allemande et du Centre espagnol de recherche sur le solaire (Ciemat).

- Une évaluation effectuée par satellites par l’Agence spatiale allemande (informations diffusées en avril 2006) indique que l’Algérie représente le potentiel solaire le plus important de tout le bassin méditerranéen : 169,440 téra-watts heure/an (Twh/an) pour le solaire thermique, 13,9 Twh/an pour le solaire photovoltaique et 35 Twh/an pour l’éolien.

- Les besoins du marché local de la production électrique qui pourrait provenir de centrales hybrides solaire-gaz (d’une capacité de 7500 Mw en 2020) sont évalués à 1500 Mw, alors que 6000Mw seront destinés aux exportations vers l’Europe.