Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Production minière

Date de création: 23-07-2008 12:31
Dernière mise à jour: 10-03-2012 04:24
Lu: 600 fois


ENERGIE - MINES - PRODUCTION MINIERE

 

L'indice de production des mines et carrières a réalisé une croissance de production de 4,9% durant l'année 2004.

Cette croissance a été réalisée par les branches des agrégats et du sel avec des taux respectivement de 12,9% et 2,6%.

La production de l'or a connu une augmentation de 63,6% passant de 365 kg en 2003 à 597 kg en 2004. Cette production est due à la production de la compagnie mixte algéro-australienne Goldmines qui opère dans le Hoggar.

La production des minerais de fer est passée de 1,378 million de tonnes en 2003 à 1,414 million de tonnes en 2004 grâce au complexe sidérurgique d"El Hadjar (avec 1,196 million de tonnes contre 1,176 million de tonnes en 2003).

L'Entreprise publique Ferphos a produit 218 000 tonnes en 2004 contre 202 000 tonnes en 2003. Par contre, une baisse de la production a été constatée pour le phosphate et le pouzzolane qui ont enregistré respectivement des baisses de 13,4% et de 12,8% avec 784 000 tonnes et 436 000 tonnes.

La production de sel a baissé passant de 226 000 tonnes, en 2003, à 183 000 tonnes en 2004.

La production de sable a, par ailleurs, connu une forte augmentation de 19,8% en passant de 1,221 million de tonnes en 2003 à 1,463 million de tonnes à 2004.

 

Selon le même bilan, le chiffre d'affaires réalisé par le secteur s'est élevé à 23,278 milliards de dinars pour le secteur privé et 10,278 milliards de dinars pour le secteur public.

 

Le secteur public compte 7 entreprises qui emploient 12 266 agents. En 2003, l'effectif était de 11 740 agents.

L'emploi a connu une progression de 4,5% dans le secteur.

 

 Le montant des investissements, qui a été de 495 millions de dinars en 2004, a connu une baisse de 13% pour les entreprises du secteur du secteur public par rapport à 2003. Le secteur privé qui se compose de 1000 entreprises, a connu un essor grâce à l'ouverture à la concurrence et à la libéralisation des activités: ses entreprises activent dans le domaine de l'extraction de l'or, du marbre, du sel, des agrégats et d'autres substances.

En 2004, il a employé 13 962 agents contre 13 468 en 2003. Concernant l'activité exploration (travaux topographiques et levées géologiques), le secteur privé a investi, en 2004, 54 millions de dinars.

 

Durant l'année 2004, le processus de l'appel d'offres avec adjudication séance tenante s'est poursuivi. Trois opérations d'adjudication de la petite et moyenne mines ont été réalisées. Elles ont permis d'octroyer 54 titres miniers pour l'exploration et 49 titres miniers pour l'exploitation. Au total, ce sont 35 titres miniers de plus qui ont été attribués par rapport à 2003.

 

Notes: En 2005, la branche des mines et des carrières a enregistré une hausse de 15% liée à l'évolution du marché des phosphates (+25,7%), de l'or (+19%), et d'agrégats (+19%).

-En 2007, la production des mines s’est caractérisée par une croissance substantielle des produits destinés à l’industrie tels le phosphate (+19,2%), la baryte (+89%), la bentonite (+20,25%), le kaolin (+222,7%), le feldspath (+26,8%), le carbonate de calcium (+8,1%) et la chaux (+68,4%). Les substances minérales dévolues à la fabrication de matériaux de construction ont connu une fotrte impulsion avec, notamment, les agrégats (+28,1%), le sable concassé (+38,8%), la sable naturel, les argiles, le gypse, le tuf, la calcaire pour ciment et la pouzzolane.

L’apport du secteur privé se fait de plus en plus important.Sur 1 002 exploitations minières en activité recensées, 738 sont de statut privé, soit un accroissement de 6% par rapport à 2006.

Autre caractéristique : la production des agrégats est assurée par 46 wilayas et seules les wilayas d’El Oued et de Mostaganem ne figurent pas dans le club. Le sable concassé ou naturel est produit dans 34 wilayas, l’argile dans 33, le gypse dans 14 et le tuf dans 13 wilayas.

- Selon une étude de UbiFrance (février 2012, Atelier d'information tenu à Paris autour du secteur des mines en 2012) , il existe un grand potentiel minier en Algérie , mais il rste "largement inexploité".  L'Algérie produit 31 substances minérales via 1 146 unités de production et a réussi à se hisser au rang de 5è exportateur et 10è producteur de phosphates au monde.Le secteur privé contrôle 80% des 1 100 titres délivrés depuis l'ouverture dus ecteur en 2011. En 2010, la valeur des machines à concasser ou broyer importées a atteint 104 millions de dollars et les achats à l'étranger de tombereaux se sont élevés à plus de 15 millions de dollars. La France détient 20% de ce marché et se présente comme le principal fournisseur dec l'Algérie en concasseurs devant l'Italie (17%) et l'Espagne.