Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Exploitation minière

Date de création: 23-07-2008 12:27
Dernière mise à jour: 16-10-2009 20:53
Lu: 644 fois


- Depuis la promulgation de la nouvelle loi minière en juillet 2001, et la mise en application de ses dispositions, à janvier 2005, pas moins de 12 opérations d'adjudication ont été réalisés , ce qui a permis d'octroyer plus de 380 titres miniers  et permis de verser au Trésor public un montant de plus de 900 millions de dinars.

L'identification et l'assimilation des exploitations minières en activité  ont permis de connaître et d'assainir le domaine minier , ce qui a permis d'encourager la participation des investisseurs privés à l'exercice des activités d'exploration : 500 nouveaux titres miniers , mobilisant un investissement de plus de 500 millions de dinars, surtout de la part du secteur privé, ont été octroyés. Ces titres seront transformés, par la suite, en titres miniers d'exploitation.

Depuis 2001, le nombre de titres miniers attribués est de 1 300 (dont les 500 d'exploration) alors qu'il y a déjà plus de 1 400 titres et autorisations d'exploitation en cours de validité.

Cette croissance mobilisera (grâce à la participation massive de secteur privé national et étranger) un investissement global de 20 milliards de dinars

 

·       Lors d'une conférence au Forum d'El Moudjahid (samedi 15 octobre 2005), le ministre de l'Energie et des Mines a précisé que le secteur minier a vu l'octroi de 1 897 permis miniers depuis son ouverture à la concurrence privée. 14 opérations d'adjudication de petites et moyennes mines ont été effectuées depuis 2002 et ont abouti à l'octroi de 436 permis dont 112 pour l'exploration et le reste pour l'exploitation.Ces opérations ont généré plus d'un milliard de dollars. Une quinzième opération, lancée fin octobre, concerne 118 indices dont la plupart destinés à la production des matériaux de construction.

Quant au gisement de fer géant de Gara Djebilet (Béchar), un appel d'offres est lancé.

 

Selon un bilan, élaboré mi-2007, par le ministère de l’Energie et des Mines, le nombre de titres miniers octroyés en 2006 a connu une évolution de 18% en passant à 1 451 titres contre 1 233 en 2005.

Sur cet ensemble ,946 unités d’exploitation de substances minérales sont en activité, soit une part de 65% dont 674 unités privées et 272 unités publiques.

L’activité de ces unités est répartie notamment sur 647 sites de production d’agrégats implantés, 94 sites d’extraction d’argile, 63 sites d’extraction de sable naturel pour construction, 39 unités d’extraction de gypse et 19 sites d’extraction de tuf.

Unités non opérationnelles : 505 soit 35%

Balance commerciale en la matière (2006) : solde positif de 50,58 millions de dollars…et ce pour la première fois depuis 1996.

Importations 2006 : 407,34 millions de dollars…surtout des minéraux industriels, des métaux de base et des minéraux énergétiques

Exportations : 457,92 millions de dollars …surtout des métaux de base, du fer et des alliages et des métaux et pierres précieuses (ici pour 3,6millions de dollars)

Effectif local employé en 2006 : 27 778 travailleurs dont 27 139 opérant dans les unités actives et 639 dans les unités inactives

14 455 employés dans le secteur public (53%) et 12 684 dans le privé (47%)

Opérations de partenariat : 16 (4 dans l’or, 3 dans le zinc et le plomb, 2 dans le baryte, 1 chacune dans le cuivre, la bentonite, le calcaire pour ciment, les grès, le kaolin, le manganèse et le fer)

Partenaires étrangers : Plusieurs sociétés provenant notamment d’Australie, de Chine, d’Inde, du Royaume Uni, d’Egypte, d’Arabie Saoudite

2006 : 4 opérations d’adjudication lancées pour octroyer 30 titres pour exploitation de petites et moyennes mines et 173 titres pour exploration. 69 autorisations ont été accordées dont 64 pour sablières et carrières ….

- Les titres d'exploitation ou d'exploration de sites miniers attribués par adjudication , en 2007, une baisse par rapport à 2006. Pas plus de 133 titres ou autorisations ont été délivrés en 2007 par l'ANPM alors qu'en 2006, ce nombre était plus important avec 203 titres. La raison principale de cette régression réside dans les conflits opposant cette structure aux services des forêts, de l'agriculture et de l'environnement. Depuis sa création, en 2005, l'ANPM a organisé 12 opérations d'adjudication qui ont permis l'attribution d'un total de 473 sites miniers, dont 360 pour l'eploration et 113 pour l'exploitation. Ces attributions ont généré des recettes de plus de 2,7 milliards de dinars versés au Fonds national du patrimoine minier (FNPM) et au Fonds commun des collecivités locales (FCCL). Pour la seule année 2007, malgré la baisse d'activité enregistrée, pas moins de 713 millions de dinars ont été récoltés par l'Agence et 3,4 millions de dollars encaissés grâce à l'attribution de 13 sites miniers de diverses substance (or, zinc, plomb, cuivre..) à 5 entreprises étrangères.Fin septembre 2008, un nouvel avis d'appel aux investisseurs pour l'attribution , par adjudication, de titres miniers d'exploitation ou d'exploration de gîtes de substances minérales industrielles (agrégats, argile, tuf, grès...) a été lancé.                                                

 

 - Pour l'année 2008, l'ANPM a attribué 188 titres miniers à l'issue de six opérations d'adjudications minières contre 146 titres en 2007, pour un monatnt de 65,75 millions de dollars (environ 4,6 milliards de dinars) . Ces attributions concernent 167 titres  (4 adjudications) pour des substances industrielles destinées à la construction et les travaux publics, dont 150 pour exploration et 17 pour exploitation générant des revenus de 3,68 milliards de dinars.  21 titres ont été relatifs à des substances minérales métalliques (2 opérations d'adjudications pour un montant de 914,29 millions dedinars).                          A noter que le portefeuile de cadastre minier géré par l'ANPM comprend 2 219 sites, dont 2 151 pour des substances industrielles destinées à la construction et les travaux publics et 68 des substances minérales métalliques. Leur répartition géographique montre que ces sites sont concentrés dans les régions des hauts-plateaux comme Tlemcen (118 sites), Sétif (106), Constantine (97), Batna (80), Tiaret (72), Médéa (63), Guelma (60) ou encore Mascara(55). Par ailleurs, les investissements miniers réalisés  en 2007 par les sociétés étarngères et algériennes ont atteint 51,43 millions de dollars et se répartisent entre 41,08 millions pour l'exploitation, 9,59 millions pour l'exploration et 757,142 millions pour la prospection.                                                                                                 - Quelque 978 titres miniers ont été accordés lors d'opérations d'adjudication lancées entre 2000 et 2008, dont 575 titres pour l'activité d'exploration et 403 titres pour l'exploitation, selon un rapport du MEN 2000-2008. Cela a généré 7,1 milliards de dinars versés au Trésor poublic.