Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sonatrach - Communication

Date de création: 23-07-2008 11:49
Dernière mise à jour: 23-07-2008 11:49
Lu: 587 fois


Le secteur a engagé un processus d'adaptation et de développement graduel et cohérent, graduel, dans une perspective visant à améliorer ses capacités, moderniser son organisation et le doter d'instruments et de systèmes performants.

- Mise en place , par Sonatrach, d'un nouveau  dispositif de passation des marchés, en février 2002, consolidé par une directive de passation des marchés (A-408/R15), élaborée en octobre 2004 et complétée par une panoplie de documents, d'instruments et de mesures d'accompagnement qui facilitent son application

- Création par Sonatrach, Sonelgaz, Naftal et Naftec, d'une société d'édition et de publicité des appels d'offres, pour réaliser et commercialiser le bulletin des Appels d'offres du secteur de l'Energie et des Mines (Baosem) : le groupe Sonatrach a lancé 15 574 appels d'offres, 7 812 par la Sonatrach et 7 762 par les filiales de juillet 2001 à décembre 2004

- Création d'une banque de données qui a permis de savoir que (depuis sa création à mi-avril 2005)  le nombre de compagnies et fournisseurs de la Sonatrach est de 5 550 soumissionnaires, dont 1 800 sont arrivés à décrocher, au moins , un marché dans 180 entreprises étrangères (10% au total ), allant de la Chine à la Norvège.

- Lancement d'un programme de formation dans le domaine de la passation des marchés et un autre programme de professionnalisation des cadres en "procurement"

 

Ce nouveau dispositif, mis en place en 2004 par le groupe Sonelgaz a eu aussi un impact positif que traduit un nombre de plus en plus important de nouveaux soumissionnaires : 1443 nouvelles entreprises en 2004 et une réduction des recours au gré à gré (59 en 2004 contre 134 en 2003).

Même résultat positif au niveau des activités minières (12 opérations pour l'adjudication de titres miniers menées depuis 2002 en appels d'offres….permettant au Trésor public de récupérer environ 195 millions de dinars)

En juin 2005, le ministre de l'Energie et des Mines, dans une note-circulaire relative à l'information et à la communication dans son secteur, mettait l'accent sur la nécessaire amélioration de l'information préventive ….et a annoncé des actions internes et externes ainsi que la création d'une station de télévision, de stations de radios Fm dans les zones d'activités…

Mi-février 2006 était créée une nouvelle filiale, la Sorep Spa (Société des Relations publiques et Services liés), chargée des prestations et des services d'hébergement, restauration, accueil …, activités alors gérées par une direction des Relations publiques. Le capital est de 100 millions de dinars détenu à 60% par Sonatrach, et à 40% par différentes sociétés du groupe comme Tassili Airlines, (10%), Entp, Enafor, les entreprises de gestion des zones industrielles de Skikda, d'Arzew et enfin Naftal avec 6% des parts chacune.