Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Stockage

Date de création: 22-07-2008 21:18
Dernière mise à jour: 22-07-2008 21:18
Lu: 667 fois


Le dernier inventaire de 2004 établi par un organisme du ministère de l'Environnement (Anpep) laisse apparaître le stockage de 2 363 tonnes de pesticides périmés, près de 1 950 tonnes de Ddt et plus de 3 343 tonnes d'huiles Askarel

A travers le pays, la contamination par produits organiques persistants (Pop's) est relevé dans 145 sites et 22 autres le sont par dioxines /furannes

Le même inventaire fait ressortir 45% des 6 699 équipements et matériels à huile de synthèse rebutés (facteurs de contamination au Pcb), et la disparition dans la nature de 630 tonnes de pesticides dangereux entre 1955 et 2003.

Il est noté, dans le rapport, que "l'atteinte à l'environnement et à la santé des populations a atteint des niveaux alarmants. Depuis 1993, date de la suppression officielle des importations des pesticides, c'est l'anarchie la plus totale. Avant cette date, pour les besoins de son Agriculture, l'Algérie a importé plus de 377 000 tonnes. La gestion de ces quantités et l'utilisation de ces quantités ont été effectué en toute anarchie…".