Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Banque d'Algérie 2004

Date de création: 21-07-2008 20:19
Dernière mise à jour: 10-09-2011 10:29
Lu: 575 fois


FINANCES - FINANCES PUBLIQUES - BANQUE D'ALGERIE 2004

 

Extraits du rapport de la Banque d'Algérie sur l'évolution économique et monétaire en 2004 (septembre 2005).

 

- Les finances publiques ont réalisé un excédent de 514,3 milliards de dinars en 2004, en hausse par rapport à 2003 (510,1), "en raison de la bonne tenue des prix des hydrocarbures sur les marchés internationaux".

- Avec un ratio recettes des hydrocarbures/recettes totales de près de 70% en moyenne sur la période 2000-2004, "les finances publiques demeurent vulnérables, à moyen terme, aux choses externes, ce qui va entraver considérablement la conduite de la politique budgétaire".

- Recettes hors hydrocarbures : 649 milliards de dinars en 2004 (364,9 en 2000 d'où plus de 77,8% d'augmentation).

- Recettes des hydrocarbures: 1570,7 milliards de dinars (+29,5% par rapport à 2000).

- Recettes budgétaires totales: 2 226,6 Mds Da en 2004, soit une augmentation de 13,2%. Rapportées au Pib, elles ont fléchi légèrement passant de 37,4% en 2003 à 36,4% en 2004.

- Les recettes fiscales qui contribuent pour 89,1% aux recettes hors hydrocarbures ont également augmenté de 11,3% passant de 519,9 Mds Da en 2003 à 578,5 Mds Da en 2004. Quant aux recettes non fiscales, elles diminuent sensiblement pour la deuxième année consécutive (112,2 en 2002, 96,5 en 2003 et 70,5 en 2004), en raison de la baisse des droits.

- Les dépenses budgétaires totales ont progressé de 55,6% sur la période 2000-2004 (1 832,5 en 2004 contre 1 178,1 en 2000).

- Les dépenses courantes ont augmenté de 44,5% alors que les dépenses en capital ont progressé de 84% (elles sont multipliées par trois entre 1999 et 2004).

- En 2004, les dépenses totales s'établissent à hauteur de 1 832,5 Mds  Da, soit une augmentation de 14,1% par rapport à 2003.

- L'encours des dépôts du Trésor de la Banque d'Algérie qui était de 591 milliards de dinars à fin décembre 2004, s'est élevé à 627 Mds Da en juin 2004 et a atteint 1 029 Mds Da à fin décembre 2004.

- La capacité de financement a permis au Trésor de se désendetter considérablement à l'égard du secteur financier, de rembourser la dette extérieure pour un montant de 1,218 Mds de dollars par anticipation .

- Les réserves officielles de change sont montées à 43,1 milliards de dollars en 2004 contre 32,9 milliards de dollars en 2003.