Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Produits 2006

Date de création: 21-07-2008 19:38
Dernière mise à jour: 21-07-2008 19:38
Lu: 508 fois


Le marché des assurances demeure, en 2006, dominé par les entreprises traditionnelles à savoir la Saa, la Caat, la Cnma et la Caar qui détiennent 72% des parts du marché. Les nouvelles compagnies créées à la faveur de la levée du monopole sur le secteur ont progressé sur le terrain en gagnant deux points de parts sur les premiers assureurs pour accaparer près du tiers de la production à la fin de l’exercice 2006.

Selon des chiffres fournis par le Secrétaire permanent du  Cna (conférence de presse du 24 avril 2007), le chiffre d’affaires cumulés en 2006 par le secteur a été évalué à 46,5 milliards de dinars. Ce montant a été de l’ordre de 9,8 milliards de dinars durant le 4è trimestre de la même année contre 8,6 milliards de dinars au cours de la même période de l’exercice 2005, soit une progression de près de 13,9%.

Les chiffres des branches « Iard » et « Transport » ont connu des taux de croissance de 13,9% et 18,8% et ont représenté en fin de  trimestre 30,2% et 11,2% du global de la production. 22,8% est le taux réalisé par la branche « Assurances personnes » à la même période soit une contribution de près de 10% dans le produit global. D’autre part, l’assurance agricole a chuté de – 14,2% poursuivant ainsi la forte baisse enregistrée durant les trois premiers trimestres de l’année.

De l’analyse des données enregistrées en 2006, il  ressort une nette prédominance des branches « Automobiles », « Iard », « Assurance personnes » et « Crédit » qui ont réalisé des taux de croissance respectifs de 13,5%, 15,7%, 22,9% et 86,6%. La branche « Automobiles » vient en première position avec 49% de parts de marché et une augmentation de 13% de son chiffre d’affaires. Une progression qui reste liée aux prescriptions bancaires accompagnant les crédits véhicules car conditionnés par un ensemble de garanties dont l’assurance « Tous risques » et « Vol et incendie véhicule ».

La branche « Iard » qui inclut, en grande partie, des primes générées par Sonatrach a connu un évolution notable également due aux souscriptions de nouveaux contrats, notamment hors hydrocarbures.

D’autre part, l’assurance des personnes a enregistré une progression de 22% de prescriptions d’assurances par les banques aux demandeurs de crédits  à la consommation et à l’obligation d’assurance au voyage imposée aux détenteurs de visas Shengen. Enfin, le  «  Crédit caution » s’accroche au lot avec une hausse estimée à 86,6% de son chiffre d’affaires . Une augmentation qui n’a , en fin de compte , contribué à la production additionnelle du secteur qu’à hauteur de 2,3%. La régression a, par ailleurs, concerné les branches « Agricole » avec un recul de 22,8% et «  Transport » avec une baisse de 1,9% due, vraisemblablement, à la concurrence .

La structure de la production pour l’année 2006 ne présente pas de grandes modifications comparativement à 2005. Ainsi, on relève une prédominance de l’automobile avec 45% suivie de l’Iard avec près de 38% des parts du marché , alors que les branches « Transport » et « Assurances de personnes » occupent les 3è et 4è positions avec des parts respectives de 9% et 6%. Les assurances agricoles n’occupent, dans ce tableau, que 1% de la production du secteur.