Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Infractions douanières

Date de création: 21-07-2008 19:10
Dernière mise à jour: 11-02-2012 04:41
Lu: 519 fois


FINANCES - DOUANES - INFRACTIONS DOUANIERES

 

Dans son bilan 2005, l'administration des Douanes a répertorié 8 272 infractions à la réglementation en vigueur.

Le trafic de carburants aux frontières Ouest vient en tête de la liste avec 460 affaires (Total de 573 152 litres d'une valeur extérieure de 200 millions de dinars  ). Le tabac vient en seconde position avec 884 698 cartouches détournées (valeur de près de 45 milliards de cts).Il est suivi par les boissons alcoolisées (19 347 bouteilles pour une valeur de 25,2 milliards de dinars).

Les stupéfiants, qui prennent un tour inquiétant dans notre pays, sont concernés: 4,2 tonnes ont été saisies totalisant une valeur de 18,2 milliards de dinars .

Par ailleurs , le trafic de cheptel est effectué aux frontières Ouest et Est du pays (avec tendance à l'Ouest), et il a touché 1 084 têtes (3,9 millions de dinars).

Autres données: Les transactions illicites de 9,847 kg d'or, 11,9 kg d'argent et 9,847 kg de perles pour un montant global de 24,5 millions de dinars.

En dernier lieu, le trafic de produits pyrotechniques a touché près de 3 millions d'unités soit quelque 55 conteneurs pour une valeur globale de près de 500 millions de dinars.

En 2006, on a relevé 10 840 infractions douanières parmi lesquelles 791 infractions de contrebande .

En 2008, le nombre d'infractions douanières recensées a atteint le nombre de 18 214, soit une hausse de 7% par rapport à 2007 (12 045 infractions lors des dédouanements de marchandises, 5763 infractions de contrebande et 406 infractions de change) .                                                          Les délits relatifs aux transferts illégaux de capitaux n'ont cessé d'augmenter , passant (selon le DG des Douanes alégriennes à la Radio nationale, 10 avril 2011), de 4,4 milliards de dinars en 2009 (583 affaires) à 16,2 mds de dinars en 2010 (658 affaires).                                                    - Avec l'acquistion de 5 scanners mobiles fin 2011 (pour 6 millions d'euros,  les Douanes algériennes disposent désormais d'une vingtaine d'appareils affectés aux ports d'Alger, Oran, Bejaia, Skikda et Annaba, où transite l'essentiel du trafic de marchandises à destination de l'Algérie.