Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Condamnés à mort

Date de création: 21-07-2008 18:11
Dernière mise à jour: 08-01-2012 21:31
Lu: 771 fois


HISTOIRE - GUERRE DE LIBERATION NATIONALE - CONDAMNES A MORT

 

Les nationalistes condamnés à mort par le colonialisme français, durant la guerre de libération nationale,étaient au nombre de 1800 environ en 1962. En 2006, ils n’étaient  plus , encore vivants, qu‘un millier.En 2008, il ne resterait que 700 personnes encore en vie.

Du 19 juin 1956 au 19 mars 1962 , 199 moudjahidine condamnés à mort ont été exécutés dans les prisons françaises, en France et en Algérie.

 

A Serkadji-Barberousse, 68 ont été exécutés, dont 61 à la guillotine. 7 furent fusillés et  1 a été abattu au cours d’une évasion.

A Constantine, à El Koudia-Al Casbah, 58 ont été guillotinés.

A Oran, 51 ont été exécutés dont 29 ont été guillottinés, 13 fusillés, 4 abattus au cours d’une évasion, 4 brulés et  1 a été empoisonné à l’intérieur de l’inirmerie.

En France, ce sont 22 qui ont été éxécutés dont 14 guillotinés à Fort Montluc (Lyon) et 8 dans d’autres prisons.

NOTES: - Tout a commencé le 19 juillet 1956 avec l'exécution (par guillotine) à Barberousse (Serkadji actuellement) du premier martyr , Ahmed Zabana. Le couperet , selon son avocat, Me Mahmoud Zertal, s'était arrêté à deux reprises. En principe, au premier arrêt, selon un "principe" instauré par l'Etat ferançais lui-même, le condamné devait être automatiquement gracié....Pour Zabana, il n'en fut rien!                                                                                               - François Mitterand, futur président, a été  ministre français de l'Intérieur , puis  de la Justice au plus fort des exécutions, n'a accordé  aucune grâce ....et c'est en février 1957 (le 11) que fut guillotiné l'Algérien d'origine européenne , né à Clos-Salembier en juin 1926 ( et qui avait intégré les rangs du FLN durant l'été 1956) François Iveton, à la prison de Barberousse. Il avait déposé une bombe à l'usine à gaz d'Alger .