Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Réhabilitation

Date de création: 20-07-2008 19:02
Dernière mise à jour: 20-07-2008 19:02
Lu: 673 fois


Le Programme national de réhabilitation des zones industrielles et zones d’activités a été lancé en 1999 et, à mi- 2006, 88 opérations avaient été menées, débouchant sur la réhabilitation de 46 zones industrielles et 18 zones d’activités faisant profiter du programme environ 40 wilayas.

La « réhabilitation » signifie la prise en charge, sur dotations budgétaires de l’Etat, de la rénovation, la maintenance ou l’extension des différents réseaux et équipements de zones (voiries, adduction en eau potable,  assainissement, éclairage, clôture…)

La zone industrielle est un espace aménagé à cet effet. D’une superficie relativement importante, elle est gérée par une société de gestion immobilière créée au niveau de la wilaya et la parcelle de terrain ayant servi à sa création provient des réserves domaniales.

S’agissant des zones d’activités, plus nombreuses, leur création relève d’une initiative locale et le terrain d’assiette servant à leur implantation est prélevé des réserves communales. De taille généralement réduite, l’aménagement de la zone d’activités est confié aux agences foncières locales.

Initié par le ministère de l’Industrie, le programme a un budget de 25 milliards de dinars  et, à la fin de l’année 2005, près de 5,5 milliards de dinars avaient été engagés.

Note : - En décembre 2006, 19 nouvelles opérations, inscrites dans les programmes spéciaux,  ont été lancées dans 19 wilayas.

A noter que ce programme a été renforcé par l’adoption d’autres programmes spéciaux  (Hauts Plateaux, Wilayas du Sud, Soutien à la croissance 2005-2009)

En matière d’organisation, de régulation et de gestion du foncier industriel  de ces deux types de zones, le vide qui prévalait a pu être comblé par la création d’entités de gestion sous la forme de quatre sociétés de gestion de participations chargées des zones industrielles (Sgp/Zi) à vocation régionale (Est-Ouest-Centre et Sud).

Chacune de ces sociétés est dotée d’un capital social de départ de 100 millions de dinars. Elles ont été renforcées par la mise en œuvre, au niveau de chaque wilaya, d’une société de gestion immobilière chargée de la gestion des Zi situées sur le territoire de la wilaya dont elle dépend.

Toutes ces structures ont été effectivement installées et sont opérationnelles depuis 2004, après avoir été officiellement créées en juillet 2003 par une résolution du Conseil des participations de l’Etat.

Début mai 2007, le ministère de l’Industrie a lancé une nouvelle opération de réhabilitation des zones industrielles concernant 7 zones industrielles et 13 autres zones d’activité (Zi : Arris-Batna, Laâouinet-Tébessa, Ain Lahdjar-Saida, Telagh-Sidi Bel Abbès, Drâa El Hadja –M’Sila / Za : Bir Rougâa -Oum El Bouaghi, Beni-Boussaid -Tlemcen,  Ksar Chellala –Tiaret, Messâad-Djelfa, Ain Oulmane –Sétif, Ksar El Boukhari-Médéa, El Biadh, Ain Touila –Khenchela, Naâma, Thenia El Had –Tissemssilt, Sour El Ghozlane-Bouira, Taouira –Souk Ahras, Tadjenent-Mila.