Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Paludisme

Date de création: 19-07-2008 18:45
Dernière mise à jour: 14-03-2012 06:11
Lu: 524 fois


SANTE - MALADIE - PALUDISME

En 2007, 288 Algériens sont tombés malade du paludisme  . Parmi ces cas, 250 ont été importés par des Algériens en voyage dans les pays limitrophes les plus touchés comme le Niger et le Mali ou par des migrants africains.

Comparativement aux années 1960, ces chiffres ont fortement baissé. L'Algérie qui a enregistré 30 000 cas durant ces années, a mis en place un programme national de lutte contre le paludisme avec l'assistance technique de l'OMS.Entamé en 1968 en coordination avec la Tunisie et le Maroc, le PNLP vise l'interruption de la chaîne de transmission par le dépistage hématologique et la prise en charge thérapeutique de tous les cas.

Grâce à ce dispositif, aucun cas de décès n'a été notifié depuis l'an 2000 et « 75% des cas enregistrés sont importés » selon un médecin (Dr Lammali, 26 avril 2008).


Notes : - La cause de la maladie a été découverte le 6 novembre 1880 à l'hôpital militaire de Constantine par un médecin de l'armée française, Alphonse Laveran, qui recut le prix Nobel decmédecine et de physiologie en 1907.

- Avec 300 à 500 millions de malades et 1,5 à 2,7 millions de décès par an, le paludisme demeure la parasitose tropicale la plus importante. 80% des cas sont enregistrés en Afrique subsaharienne, où ils concernent majoritairement les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes.

- En 2008, l'Algérie n'a compté que 196 cas de paludisme recensés, dont 4 cas d'origine locale et 192 cas sont à mettre à l'actif de la transmission transfrontalière.

- On comptait en moyenne 70 000 cas de paludisme par an de 1952 à 1962.