Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Etablissements scolaires -Contrôle hygiène et salubrité

Date de création: 19-07-2008 22:23
Dernière mise à jour: 13-03-2009 07:38
Lu: 626 fois


Pour ce qui concerne l'évolution des contrôles d'hygiène et de salubrité des établissements scolaires, le taux de couverture est passé de 98,07% en 2000-2001 à 100% en 2004-2005 (Rencontre bimensuelle organisée par le ministère de la Santé, lundi 5 septembre 2005).

Sur le plan infrastructurel, on compte 1 327 Unités de dépistage et de suivi (Uds), dont 1 046 implantées dans les établissements scolaires, 268 dans des structures de santé et 13 dans des locaux dégagés par les collectivités locales.

Pour ce qui est du personnel exerçant, on dénombre 1 689 médecins dont 1 158 exercent à plein temps et 531 à temps partiel, 1 392 chirurgiens-dentistes, dont 847 exercent à plein temps, 255 psychologues  dont 197 exercent à plein temps et 2 190 paramédicaux dont 1691 exercent à plein temps.

En 2004-2005, sur 7 713 163 élèves inscrits, 5 205 592 ont été examinés, soit un taux de 67,49%. Les affections dépistées sont, d'abord avec un fort taux, la carie dentaire (43,61% en 2001) suivie par la baisse de l'acuité visuelle avec 3,18%, les difficultés scolaires avec 1,58%, l'énurésie avec 1,49%, le souffle cardiaque avec 0,99%, la pédiculose avec 0,90%, le strabisme avec 0,59% et la gale avec 0,53% (celle-ci avait frappé, en 2001, la localité de Terga: 200 écoliers touchés et Tipaza avec 300 cas). Aucune épidémie notable n'a été observée en milieu scolaire.

Sur l'ensemble des élèves examinés, 20,23% ont nécessité un suivi au niveau des Uds et 75,09% d'entre-eux ont effectivement été suivis.

Pour ce qui est des contrôles d'hygiène et de salubrité, ces derniers ont été assurés dans 19 258 établissements scolaires soit 88,63% des 21 728 établissements recensés. Cependant, seulement 34% des anomalies constatées ont été corrigées.

A noter que des semaines d'éducation sanitaire se déroulent régulièrement au sein des établissements scolaires depuis novembre 2004 (instruction ministérielle n°3 du 24-11-2004).

Pour l’année scolaire 2006-2007, 18,76% de carie ont été dépistées concernant les enfants scolarisés au niveau national, 4,7% de cas de déformation dentaire, 4,09% de degrés de visibilité, 2,38% d’inflammation buccale et 2,6% de difficultés scolaires.

En 2007, le taux de couverture par les visites médicales systématiques de dépistage est de 68,43%, mais la consultation spécialisée « reste insuffisante ».

Le nombre des UDS est passé de 1 121 en 2007 à 1 485 en 2007, dont 344 implantées dans les structures de santé, 20 dans des locaux dégagés par les collectivités locales et le reste au niveau des établissements scolaires. Pour ce qui est des personnels exerçant en santé scolaire, il y a 1 724 médecins, 1 486 chirurgiens-dentistes, 494 psychologues et 2 254 para-médicaux.

Notes: - Le nombre d'UDS est passé de 1121 en l'an 2000 à près de 1500 en 2009, dont 344 implantées dans des structures de santé, 20 dans des locaux dégagés par les collectivités locales et le reste au niveau des établissements scolaires. Pour ce qui est des personnels exerçant en santé scolaire , on énumère 1 724 médecins, 1486 chirurgiens-dentistes, 494 psychologues et 2 254 paramédicaux.

- Le taux de couverture par les visites médicales systématiques de dépistage avoisine les 70%

- Les principales affections retrouvées en milieu scolaire se traduisent par les problèmes de baisse de l'acuité visuelle (3,26%), les difficultés scolaires (1,84%), l'énurésie (1,50%), les souffles cardiaques (0,97%), la pédiculose (0,64%), le strabisme (0,60%), l'oxyurose (0,48%), la gale (0,23%).

- Sur l'ensemble des élèves examinés , 19,97% ont nécessité un suivi au niveau des UDS et 77,20% ont effectivement été suivis. Par contre, le taux de prise en charge spécialisée des affections dépistées en milieu scolaire est de 45,91%. celui des affections chroniques avoisine les 49,11%.

- Les contrôles ont été assurés dans 19 760 établissements scolaires soit 90,91% des 21 736 établissements scolaires recensés.

- Il y a lieu de signaler que seulement 38,03% des anomalies constatées par les personnels de santé ont été corrigées.