Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Procréation médicalement assistée

Date de création: 19-07-2008 22:20
Dernière mise à jour: 05-07-2010 15:58
Lu: 891 fois


Début 2006, la procréation médicalement assistée est réalisée dans huit cliniques privées à Alger, Oran, Annaba et Constantine. Le coût de deux tentatives est estimé entre 80 000 et 100 000 dinars, non remboursés par la Caisse d'assurances sociales.

Le procédé connaît un certain succès, au niveau de la demande, l'efficacité n'étant encore prouvée qu'à 10 à 15%,  car le taux de stérilité en Algérie atteint, selon des spécialistes, 55% chez les hommes et 45% chez les femmes.

L'âge propice de procréation se situe entre 20 et 30 ans et le taux de procréation  chez le couple de plus de 40 ans est très faible  (1%) alors que chez les couples âgés entre 20 et 30 ans , il s'élève à 20% et plus.

Notes : - On estimait, en 2007, que l’Algérie comptait, un peu plus de 300 000 couples souffrant d’infertilité, soit 7% de la population globale.

-  En moins de dix ans ( la première autorisation a été signée en 1999 par le ministère de la Santé) et à fin 2008, huit cliniques privées, spécialisées dans la PMA existent (quatre à Oran, une à Annaba, une à Constantine et une à Oran).Le coût global d'une tentative de FIV(fécondation in vtro) , acte et traitement,  est d'environ 220 000 dinars......tout ne prévoyant qu'a PMA ne réussit , vbien souventn qu'au bout de la 2è, la 3è, voire davantage  de tentatives.                                                                     - L'hôpital Parnet a été précurseur en obtenant, en 1993, neuf naissances par FIV au service PMA de l'hôpital (structure fermée en 1995)                             - Lien documentaire: Voir une interview in Liberté du mardi 29 juin 2010 du Pr Nedir Chérif , chef de la  clinique Feriel  de procréation médicalement asssitée qui affirme que "le taux de réusite tourne autour de 25 à 38%"