Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan sectoriel - Audition présidentielle 2006

Date de création: 16-07-2008 18:30
Dernière mise à jour: 10-10-2008 16:10
Lu: 581 fois


(Séance consacrée au secteur de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication par le président de la République dans le cadre des auditions des membres du gouvernement. Extraits)

 

A fin septembre 2006, on dénombre :

3 opérateurs de téléphonie mobile Gsm, 3 opérateurs de téléphonie par satellite Vsat, 3 opérateurs Gmpcs et 2 opérateurs pour la téléphonie fixe internationale, interurbaine et de boucle locale.

La contrepartie finançière globale des 7 licences attribuées aux nouveaux opérateurs est de 1 227 460 000 dollars Us

37 fournisseurs de services internet

8 opérateurs de transfert de voix sur Ip

10 audiotel et 4 centres d’appel

5 opérateurs pour le courrier accéléré international

Un parc total d’équipements d’abonnés fixes de 4 010 000 (2 400 000 en 2000)

Un nombre d’abonnés aux réseaux fixe et mobile atteignant, respectivement, 2 860 000 et 18 600 000 contre 1 800 000 et 54 000 en 2000

La densité téléphonique fixe a atteint 8,35% contre 5,02% en 2000

La densité téléphonique mobile est passée à 56,4%  contre 0,26% en 2000

La densité globale (fixe et mobile) a ainsi fait un bond en passant de 5,28% en 2000 à près de 65% à fin juillet 2006. Près de 7 Algériens sur 10 ont accès au réseau téléphonique

Le nombre d’accès à large bande Adsl (ligne asymétrique numérique d’abonné) inexistant en 2000 a atteint 700 000 à juillet 2006

Le nombre de cybercafés, de kiosques multiservices et de taxiphones installés sur la voie publique s’élève respectivement à 5 900, à 38 000 et à 5 000

Le nombre d’internautes est estimé à un peu plus de 3 000 000

Le réseau national de fibre optique s’est étendu et densifié pour atteindre 26 000 km contre 7 000 km seulement en 2000

Le réseau national de faisceaux hertziens numériques est passé de 21 400 km en 2000 à 42 500 km à juillet 2006. Introduction de nombreuses applications technologiques de dernière génération dans le réseau national des télécommunications

La réalisation d’un réseau multiservices de 130 000 accès permettant la fourniture d’une gamme élargie de services (voix, données et multimédia) avec des possibilités de flexibilité et d’évolutivité pour répondre aux besoins des administrations, des entreprises et des citoyens

La densité postale a atteint actuellement un bureau de poste pour 9870 habitants

L’informatisation des bureaux de poste, l’introduction de la monétique et la modernisation des instruments de paiement de masse

Le nombre d’emplois dans le secteur est de l’ordre de 120 000 contre 45 000 en 2000. Quant au volume global des investissements, il a atteint près de 5 milliards de dollars Us, dont un peu plus de 4 milliards en investissements directs étrangers.

 

Note : - Le ministre de la Poste et des Ntic relevait, le 20 février 2007, à Oran, que le nombre d’abonnés au réseau de téléophone mobile en Algérie qui était de l’ordre de 45 000 en 2000, a grimpé pour atteindre 21 millions en 2006 avec un taux de couverture de 63,66% :

- Djezzy Orascom : 10 153 000 abonnés et un taux de couverture de 33, 91%

- Mobilis At : 7 500 000 abonnés et un taux de couverture de 22,40%

- Nedjma Wataniya : 3 000 000 bonnés et un taux de couverture de 9,06%

Pour ce qui concerne la téléphonie fixe, on a :

- Algérie Télécom : 2 720 000 abonnés

- Lacom : 50 000 abonnés