Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Téléphone

Date de création: 16-07-2008 17:57
Dernière mise à jour: 21-05-2011 21:12
Lu: 635 fois


 TELECOMMUNICATIONS - TELEPHONIE FIXE - TELEPHONE

 

Seuls 5% de la population algérienne disposent, en septembre 2005, d'un téléphone fixe. Ce taux est considéré comme un des  taux le plus bas d'Afrique avec un parc de téléphone fixe de l'ordre de 2 millions de lignes dont 70% pour les administrations, les commerces, les services  et les entreprises.

Selon l'Union internationale des télécommunications (Uit), la proportion mondiale est de 10%, et la moyenne africaine, elle, ne dépasse pas 6%. Ceci dit, en Algérie, le taux de pénétration du téléphone fixe est passé de 5,02% en 20, à 7,33% à fin avril 2004. Il devrait atteindre 8,38% à la fin de l'année 2005 avec, notamment, l'activation de centaines de milliers de lignes de fixe sans fil et, surtout, le déploiement du deuxième opérateur, privé celui-ci, Ota en l'occurrence.

A fin novembre 2005, selon le Pdg d'Algérie Télécom, l'Algérie compte 16,1 millions d'abonnés au réseau téléphonique dont 12,5 pour le mobile et 3,6 millions pour le fixe.

Au 30 juillet 2006, selon le  ministre de la Poste et des Tic (27 août 2006),  le nombre d’abonnés pour le fixe est de 2 696 838 abonnés dont 20 133 raccordés à Lacom et 2 676 705 à Algérie Télécom (il y a 18 565 325 abonnés au mobile)

Une étude Pnud/Ictdar (Information and communication technology for development in arab region), présentée à Alger en octobre 2007 attribue une croissance modeste à la téléphonie fixe au Maghreb,alors que la téléphonie mobile connaît une croissance fulgurante : 7,82% en Algérie contre 4,26% pour le Maroc et 12,47 % pour la Tunisie.

 

Selon l'ARPT (3 avril 2011), la téléphonie fixe est repassée , , au-dessus de la barre des 3 millons d'abonnés  : 2 537 000 abonnés à la téléphonie fixe filaire et 533 300 au Wireless Local Loop (WLL) , réseau sans fil utilisant les ondes hertzienneset ce au 28 février 2011