Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Algérie Télécom - Emprunt obligataire

Date de création: 16-07-2008 17:48
Dernière mise à jour: 16-07-2008 17:48
Lu: 659 fois


Dans le cadre du financement de son programme d’investisement (2006-2011), dont les besoins s’élèvent à 276 milliards de dinars, Algérie Télécom a  décidé de lever un emprunt obligataire par appel public à l’épargne.

Ayant déjà levé, en novembre 2005, un premier emprunt obligataire, restreint aux banques et établissements financiers, pour un montant de 6,5 milliards de dinars, cette deuxième émission élargie au public, personnes physiques et  morales ainsi que les institutions financières porte sur un montant de 20 milliards de dinars et pouvant aller jousqu’à 25 milliards de dinars.

La période de souscription a été fixée entre le 17 septembre et le 17 octobre (elle a été, par la suite, prolongée au 31 octobre et elle a permis de lever  21 598 560 000 dinars), les souscripteurs pouvant acquérir les obligations auprès des agences membres du syndicat de placement à savoir Bna, Bea, Cnep banque, Cpa, Badr, Bdl, Société générale Algérie, Bnp Paribas El Djazair.

D’une durée de vie de cinq ans, ces obligatioins portent sur des taux d’intérêts progressifs et exonérés d’impôts qui sont de l’ordre de 4% pour la première et la deuxième années, de 4,5% pour la troisième année et de 7,90% pour la cinquième année. Les titres émis au pair sont de 10 000 dinars par obligation pour une souscription minimale de deux obligations soit 20 000 dinars.

Notes :- L’opération qui, en définiive, est allée jusqu’au 31 octobre, a permis de lever 21 598 560 000 dinars. Y ont pris part 2 537 souscripteurs particuliers (9,5 milliards de dinars), 32 personnes morales non finançières (5,1 milliard de dinars), et 9 institutions finançières (511 millions de dinars)

 - Avec ce financement, Algérie Télécom compte étoffer son réseau à l’horizon 2009 avec une clientèle de 7 millions d’abonnés au téléphone fixe, 3 millions à l’Adsl, 20 000 clients au réseau satellitaire Gmpcs et 10 millions d’abonnés au mobile.

- Premier bénéficiaire de cette émision à hauteur de 85%, Mobilis a injecté 35 millions de dinars dans son programme de développement en 2005 et compte maintenir ce taux d’investissement pour les années à venir pour consolider davantage son réseau passé de 373 stations de base et 250 000 abonnés en 2004 à 3 150 Bts et 6,8 millions d’abonnés en 2006 avec un chiffre d’affaires prévisionnel 2006 allant de 36 à 40 milliards de dinars.

- Le montant global du marché obligataire algérien s’élève à 140 milliards de dinars, dont la Bna, banque chef de file de l’émission At détient 80%.