Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Adsl - Formules

Date de création: 16-07-2008 17:42
Dernière mise à jour: 11-10-2010 03:17
Lu: 663 fois


Le système Adsl permet de faire coexister sur une même ligne un canal descendant (downstream) de haut débit, un canal montant (upstream) moyen débit ainsi qu’un canal de téléphonie (appelé Pots : Plain old telephone service). L’Algérie a adopté ainsi cette nouvelle technique de haut débit, très développée en Europe.

Quatre formules sont disponibles (en 2005-206) sur le marché, dont la majorité a été lancée par l’opérateur historique At : Adsl Fawri, Adsl Assila qui appartient à l’Eepad, le Easy Adsl lancé par At et, enfin, la formule lancée par l’opérateur privé du fixe, Cat.

Ce dernier a inclus le service avec la ligne téléphonique et offre une seule formule avec un débit de 156 kilobits. Le prix de la connexion est « dilué » dans le prix d’achat de la ligne Lacom.

Notes: - Le réseau ADSL d'Algérie Télécom est composé (fin mars 2009) de trois plate-formes: EASY, FAWRI et ANIS.                                                                                            Sur le plan technique, Algérie Télécom utilise le support SMW 4 , un système d'une longueur de 20 000 km, équipé de deux paires de fibres optiques monomodes d'une capacité potentielle de 640 Gbits/s chacune qui compte des points d'atterrissement dans 14 pays répartis entre l'Afrique du Nord, l'Asie et l'Europe.Ce système de câbles , construit avec la technique la plus récente DWDM est conçu pour véhiculer une très grande capacité  de voix/données avec une grande vitesse de l'ordre de térabits par seconde. L'exploitation de ce système, appelé plus communément SMW4 , permet de faire face à la demande croissante en matière de bande passante nécessaire à la connexion internationale à haut débit et au busineess on-line.l'option prise pour ce type de réalisation était, en son temps, l'une des plus importantes décisions jamais prises auparavant par Algérie Télécom.                                                                       Elle intervient , en effet, comme une sorte d'alternative à la désolation imposée par le séisme de Boumerdès. On avait vu, alors, des ruptures totales du trafic international véhiculé par la station d'El Djamila d'Alger , point d'atterrissement des deux câbles sous-marins d'AT,  ALPAL 2 et SMW 2.                                                                                                 At a pris la décison de diversifier ses sites d'atterrissement afin de protéger l'interconnexion de l'Algérie avec l'Europe physiquement et de sécutriser ses relations internationales du point de vue trafic voix/données.                                    Avec comme point d'atterrissement la localité de Sidi Salem (Annaba), il permet ainsi de sécuriser le trafic international du câble FO sous-marin ALPAL 2, mais ausi de prendre en charge la totalité du trafic international assuré par le SNW 2 .                                                                                                Le SMW 4 a été réalisé en 2005, mis en exploitation commerciale le 20 novembre 2006 et inauguré par le Président de la République le 15 mai 2007.                     Début septembre 2010, Algérie Télécom a lancé officiellement (il a été , en fait, mis en service en avril 2010) le réseau multiservices MSAN (noeuds d'accès multiservices) , technologie de dernière génération et qui offre l'accès à Internet très haut débit, à la visioconférence ainsi qu'à la solution de visiophonie permettant de téléphoner en regardant son interlocuteur.  En plus de la voix traditionnelle, le réseau permet, en effet, d'accéder à la large bande (l'ADSL 2+, le VDSL 2 et  le SHDSL), à la voix IP et aux services multimédias que ce soit à travers la boucle locale cuivre ou la fibre optique. Via une simple ligne téléphonique fixe, ses utilisateurs peuvent profiter pleinement de la triple play (voix su IP, data et vidéo) et d'autres services à valeur ajoutée.