Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Ota - Djezzy

Date de création: 16-07-2008 17:30
Dernière mise à jour: 18-03-2014 22:08
Lu: 1057 fois


TELECOMMUNICATIONS - TELEPHONIE MOBILE - OTA - DJEZZY

 

- Orascom Telecom Algérie  (Ota) contribue à hauteur de 33% dans les revenus annuels du groupe Orascom Télécom Holding, selon le dernier bilan d'activité du 1er semestre 2005 d'Oth (la contribution pour toute l’année 2005 est de 34% contre 24 et 13 % pour Mobilink -Pakistan- et Iraqna -Irak) .

Les revenus de Djezzy sont estimés à plus de 3 milliards de dollars à fin juin 2005, soit une évolution de 8% comparativement au 1er semestre 2004.

Djezzy demeure la première filiale du groupe Orascom en termes de revenus, de parts de marché et sa contribution dans les revenus du groupe. Les filiales Mobilink (Pakistan) et Mobinil (Egypte) contribuent à hauteur de 21% et 13% dans les revenus du groupe à fin juin 2005.

Djezzy compte, à fin août 2005, plus de 5,4 millions d'abonnés et a installé 2 700 stations  de base (Bts) à travers le territoire national. Il a signé 232 accords de roaming avec 106 pays étrangers. Il prévoit d'investir, selon le Pdg d'Oth, 450 millions de dollars en 2005 pour le développement de ses activités en Algérie.

Le groupe Oth totalise plus de 21 millions d'abonnés à fin juin 2005, soit une hausse de 11,9 millions d'abonnés par rapport au 1er semestre 2004. Pour toute l’année 2005, selon le rapport annuel d’activité, Ota, avec 1,1 milliard de dollars de chiffre d’affaires, représente 33% des revenus globaux de Oth (Orascom télécom holding). Djezzy est la première filiale du groupe en termes de revenus et d’abonnés suivi de Mobilink-Pakistan avec 23%, Mobinil- Egypte avec 13% et Iraqna avec 10%. Le groupe s’est séparé de sa filiale Libertis du Congo Brazaville durant le quatrième triomestre 2005.

Djezzy début 2006 (conférence de presse du Pdg, 28 mars 2006) : 2 700 employés, 2,2 milliards de dollars investis,   sites, 13 switches, 87% de la  population couverte, 8 distributeurs, plus de 5 000 points de vente, 45 Cds, 275 partenaires roaming dans 117 pays, capacité du réseau : 9 millions d’abonnés, nombre d’abonnés (fin mars 2006) : 7,9 millions.

Mi-2006 (Conférence de presse du Pdg, 20 septembre 2006 et rapport publié), Ota est toujours la première filiale du groupe Oth en termes financiers avec 35% des revenus locaux du groupe.  Les revenus du groupe Oth ont atteint plus de deux milliards de dollars à fin juin 2006 avec un parc d’abonnés qui dépasse les 40 millions de clients.

En mai 2007, Djezzy a 3100 employés, et a réalisé un total de 2,6 milliards d’investissements. L’entreprise a 311 partenaires roaming dans 130 pays, une capacité réseau de 12 millions d’abonnés, 15 000 points de vente, 62 centres de service, 1 centre d’appel, 13 switches et 5 200 stations de base.

Le chiffre d'affaires de Djezzy (14 millions d'abonnés en 2008, soit 50% du marché), durant le premier trimestre 2008 s'est établi à 484,7 millions de dollars (310 millions d'euros), en hausse de 21% par rapport à la même période de l'abnnée 2007. 

 Notes: - OTH ne s'occupe pas  seulement d'OTA en Algérie. Il est ausi dans la construction avec Orascom Construction Industries qui a une filiale en Algérie, OCIA : Usine d'engrais à Arzew, usine d'urée, nouveau train de GNL de Skikda, centrale électrique à Terga...plus d'autres petits chantiers comme la piscine olympique de Sonatrach à Hydra et des modules de l'unité de dessalement d'eau de mer de Hamma Alger.                                                                                          - Structure de l'actionnariat d'OTA (en mars 2010): OTH 49,60%, Cevital Spa 3,19%, Moga Holding Ltd 8,24%, Oratel International Ltd 31,06%, AIG African Infrastructure Fund IIC 7,91%                                                                           - En décembre 2007, le propriétaire d'Orascom, Naguib Sawiris, l'homme le plus riche d'Afrique avec 10 milliards de dollars comme fortune, avait cédé ses parts dans le réseau Hutchison , en Inde, et de sa licence de téléphobnie mobile Irakna en Irak. 

En  août 2008, l'ARPT constatait que sur les 268 agglomérations de plus de 2 000 habitants, la qualité de service minimale de 90% requise par le cahier des charges a été atteinte dans 264 agglomérations, soit 98,51%. Un pourcentage supérieur aux 95% ordonnés par les cahiers des charges. Le taux de couverture de la population est de 98,92% , supérieur au pourcentage de 90% requis par les cahiers des charges.S'agsissant des axes routiers soumis à l'examen, l'ARPT considère que la qualité de service sur l'ensemble des axes routiers nationaux est de 85,61% , un taux supérieur aux 85% exigés par la réglementation, alors que le taux de couverture global sur les mêmes tronçons routiers s'élève à 93,67%, une taux supérieur aux 90% requis par le cahier des charges. Par ailleurs , l'ARPT révèle que Djezy totalise 13 765 992 abonnés à la fin du mois de mars 2008, 6182 stations de base opérationnelles sur le territoire national et 20 centres de commutation MSC.

 - Mardi 2 septembre 2008, tout en rendant public, sur son site internet, ses résultats financiers aux second trimestre 2008 pour ses cinq filiales réparties dans le monde, Orascom Télécom affiche des résultats , en Algérie, en dents de scie...et montre une baisse de ses investissements (-39% au premier trimestre) alors qu'ailleurs, toutes les filiales surinvestissent). OTA détient 63,2% du marché algérien du mobile avec 14 197 208 abonnés et 95% de la population est couverte par son réseau au mois de juin 2008. 

- Vendredi 26 septembre 2008, un nouveau PDG d'OTA est nommé en remplacement de Hassan Kabani. Il s'agit de Tamer El-Mahdi...dont la priorité , selon ses déclarations à la presse, dès son installation, est la consolidation des investisements en Algérie.                                                           - En mars 2010, OTH annonçait avoir enregistré une baisse de 8,5% de ses recettes : 1,87 milliard de dollars en 2009 contre 2,040 milliards de dollars en 2008. Djezzy a perdu plus de 100 000 abonnés entre septembre et décembre 2009 après le début des "hostilités" entre l'Algérie et l'Egypte suite à l'agression dont a fait l'objet le bus transportant l'équipe nationale de football au Caire. Bien que le nombre de ses abonnés , qui a dépassé les 14,7 millions , ait augmenté de 3,6% , la part de marché d'OTA a reculé de 5,3%, s'établissant à 59,4% (contre 62,9% en 2008)                         - En avril 2010, l'administration algérienne des impôts rejette le second recours d'OTA concernant un redressement fiscal estimé à 596,6 millions de dollars portant sur les exercices fiscaux de 2004 à 2007. Un premier recours avait été déjà rejeté le 9 mars 2010. Le 12 avril, le groupe OTH annonce dans un communiqué du Caire que sa filiale algérienne a versé "la dernière tranche d'une facture de 587 millions de dollars" représentant le redressement fiscal infligé à OTA. Le 27, on apprenait que OTH est en négociations avec l'entreprise sud-africaine MTN afin de convenir le rachat de plusieurs de ses filiales , dont l'algérienne  Djezzy.                                                                    -Durant le premier semestre 2010, le chiffre d'afaires consolidé de Djezzy avait baissé de 9,8%  par rapport à la même période 2009 (849 millions de dollars en 2010 contre 941 millions de dollars en 2009)....mais le nombre total de ses abonnés reste le plus important: 15,1 millions d'abonnés (59,1% de parts de marché) , en hausse de 4,1% par rapport à juin 2009.                                                                                  - Fin 2010 avec l'intention d'OTH de vendre OTA, la situation se complique avec l'intention du gouvernement algérien de "racheter " l'entreprise". Mais selon le chef du gouvernement, "les propriétaires d'OTH doivent apurer leur situation fiscale. Ils doivent s'acquitter de 17 milliards de dinars encore et de pénalités engendrées en cas de retard. Ils doivent assainir leurs dettes envers l'ARPT et celles engendrées par la disssolution de leur opérateur de téléphonie fixe LACOM, des salaires de travailleurs n'ayant pas été versés. Les propriétaires doivent répondre à l'accusation de la Banque d'Algérie de fraude dans les transferts de 190 millions de dollars. En dernier lieu, et comme le prévoit la loi algérienne, OTH devra verser 20% de la prévalue au gouvernement algérien à la vente".             - Le groupe Orascom annonce , mercredi 5 janvier 2011, avoir vendu la totalité de ses actions dans l'opérateur tunisien Tunisiana à l'opérateur qatari Qtel (Qatar Télécoms) pour une valeur de 1,2 milliard de dollars alors qu'au départ il en demandait 1,3 milliard  de dollars et que le groupe qatari proposait 900 millions de dollars.                                      - Après la validation par le conseil d'administration de VIMPLECOM de l'accord de fusion avec WINDTELECOM,le groupe OTH annonce , fin mars 2011, qu'il allait augmenter son capital de 7,5 milliards de livres égyptiennes à 14 milliards , soit 2,35 miliards de dollars. Il pévoit, en outre , de scinder l'entreprise en deux sous la dénomination d'Orascom et Orascom Telecom.                     - Durant le 1er semestre 2011, OTH (Djezzy) annonce (mercredi 10 août 2011) une bonne santé financière "malgré un contexte difficile" (dont le recul du marché de 1%). Chiffre de'affaires de 916,04 millions de dollars (+7% par rapport aux six premiers mois de 2010) , 15,96 millions d'abonnés (+5,4%) ...                                                                                                                - Selon l'ARPT, Djezzy a , fin  2011, 46,81% du marché de la téléphonie mobile avec 16 490 000 abonnés (24,01% pour Nedjma et 29,18% pour Mobilis)                               - Mi-juin 2012, Vincenzo Nesci est nommé PDG de Djezzy (à partir du 1er juillet 2012)  

- Mardi 2 juillet 2013: Invoquant un problème informatique, le groupe Orascom Telecom admet  avoir surévalué de 1,4 million d’utilisateurs la base de clients de sa filiale algérienne Djezzy, à l’occasion de la présentation, en mars, des résultats financiers au 1er trimestre 2013.

 

Ces derniers font ressortir que la compagnie revendique un nombre total de 17 931 244 millions d’abonnés, alors que leur nombre aurait dû être de 16,6 millions. Le communiqué  est  répercuté par Jeune Afrique.  Orascom explique que l’erreur a été découverte lors d’un audit du système d’information.   

.

  L’opérateur de téléphonie mobile Orascom Telecom Algérie (OTA) a vu ses revenus baisser de 3% au dernier exercice de l’année 2013, s’établissant à 36 milliards de dinars, en raison des «restrictions sur ses activités commerciales», selon le rapport financier publié (mi-mars 2014) par le groupe russe VimpelCom auquel appartient Djezzy.

La filiale mobile algérienne du groupe russe a augmenté sa clientèle de 5,5% à 17,6 millions à la fin de 2013, contre 16,7 millions un an auparavant. Elle maintient sa position de «leader» sur le marché algérien des télécoms avec 52,6% de parts de marché.
L’Ebidta de l’entreprise a diminué en revanche de 4% pour s’établir à 21 milliards de dinars. Durant l’exercice 2013, cet opérateur a réalisé un chiffre d’affaires de 143 milliards de dinars, identique à celui engrangé en 2012.

Les investissements, hors frais de licence, ont bondi de 78%, s’établissant à 84 millions de dollars l’an dernier.
Orascom Telecom Algérie, qui active sous la marque commerciale de Djezzy, a obtenu une licence de téléphonie cellulaire de troisième génération en décembre 2013 et prévoit de lancer des services 3G dans le deuxième trimestre de 2014.

Sous le coup d’une interdiction de transfert de devises vers l’étranger depuis 2010, l’opérateur Djezzy avait obtenu une autorisation spécifique de la Banque d’Algérie pour l’acquisition d’équipements destinés au lancement de la 3G. «Djezzy a commencé l’importation des équipements 3G, dont le premier lot d’équipements a été dédouané en décembre 2013. Toutefois, l’interdiction d’importation de l’équipement 2G reste de rigueur», indique VimpelCom dans son communiqué, détaillant le bilan de sa filiale algérienne.

Jusque-là directeur des technologies du groupe VimpelCom, Philip Tohme a été nommé en début d’année directeur général de Djezzy.
«Avec le lancement des services 3G en Algérie, l’expertise de Philip sera précieuse et sa direction veillera à ce que Djezzy maintienne sa position de leader sur le marché», avait affirmé Jo Lunder, directeur général de VimpelCom.
En conflit depuis plusieurs années avec le gouvernement au sujet de sa valorisation, Djezzy attend toujours son rachat par l’Etat algérien.
Celui-ci souhaite racheter 51% de l’opérateur mobile, dans le cadre de l’exercice de son droit de préemption après la vente d’Orascom Telecom à VimpelCom.

Mais les négociations piétinent et l’affaire est en procédure au niveau des juridictions internationales de commerce.
Contrôlé par le milliardaire Mikhaïl Fridman, le géant russe des télécoms VimpelCom s’attend à résoudre le conflit de propriété avec le gouvernement algérien vers la fin de l’année en cours, a confié, jeudi dernier, Jo Lunder à l’agence Bloomberg.