Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Saison estivale 2005 - Protection civile

Date de création: 15-07-2008 19:49
Dernière mise à jour: 23-10-2009 20:57
Lu: 651 fois


Entre le 1er juin et le 30 août 2005, les services de la Protection civile ont enregistré 55 694 interventions, pas moins de 138 morts par noyade (118 en 2004) dont 50 dans les plages non autorisées à la baignade (179) ou dans les plages autorisées mais en dehors des horaires arrêtés (9h- 19h) et le sauvetage de 31 114  personnes d'une noyade quasi-certaine au niveau des 294 plages autorisées à la baignade dans les 14 wilayas côtières. A noter que selon l’évaluation de la Protection civile, les plages du pays ont vu déferler plus de 11 000 000 d’estivants. Le plus grand nombre de victimes (89%) est enregistré durant les deux mois les plus chauds, juillet et août. C’est à la wilaya de Annaba qu’est revenue la palme de la sécurité puisque aucun décès n’a été enregistré en 2005. Par contre, avec 22 morts, la wilaya de Béjaia bat le record de dangerosité.

Les agents de la protection civile ont effectué plus de 50 000 interventions alors que plus de 98 millions d'estivants ont été recensés durant la dite période.

Dans un autre registre, les soldats du feu ont effectué 684 interventions dans 34 wilayas et constaté la destruction par les incendies de 16 193 hectares dont 8 950 ha constitués de chêne vert, de pin et de liège, 6 499 ha de broussailles et des récoltes agricoles (près de 4 000 dattiers, 5 471 oliviers et plus de 37 000 arbres fruitiers) ainsi que 743 ha de blé et d'orge.

Pour ce qui concerne les régions touchées par les incendies, la wilaya de Tizi-Ouzou vient en tête de liste (135 incendies), suivie par celle de Relizane ((plus de 1300 ha incendiés par 19 incendies). Suivent Ain Defla, Bejaia.

Quant aux accidents de la circulation, les sapeurs-pompiers sont intervenus durant les mois de juin et de juillet à 3 240 reprises. Ils ont recensé 289 décès et 4 231 blessés dont la plupart sur les routes nationales 5,4,11, 6 et 12.

 

Note: Plus de 128 millions d'estivants ont fréquenté les 295 plages du pays, durant l'été 2005.
Sur les 499 plages recensées à l'échelle nationale, 204 ont été interdites à la baignade pour cause de pollution et de difficultés d'accès principalement.
En outre, 16 000 emplois saisonniers ont été créés durant cette même période dont plus de 65% dans le tourisme et l'hôtellerie.