Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Port d 'Alger

Date de création: 15-07-2008 18:39
Dernière mise à jour: 22-04-2011 22:24
Lu: 608 fois


TRANSPORTS - MER - PORT D'ALGER

Le temps moyen d’attente en rade du port d’Alger n’a pas dépassé 1,66 jour en 2005, contre 3,13 jours en 1996, soit une amélioration de 47% en dix ans.

En 2004, ce temps d’attente des navires dans la baie d’Alger était de 1,36 jour contre 1,73 en 2003, mais seulement 0,84 jour en 2000.

Quant au séjour moyen à quai, il a enregistré, lui aussi, une baisse constante, quoique moins sensible, à 4,46 jours en 2005 contre 5,83 jours en 1996, soit une amélioration de 29% en une décennie.

Jusqu’au milieu de la décennie 1990, les bateaux stationnés en rade pour de longues périodes coûtaient au port d’Alger, avant sa réorganisation, le paiement de lourdes surestaries.

Notes: - En 2007, 11,24 millions de tonnes de marchandises ont transité par le port d'Alger. Cette quantité a atteint 10,12 millions de tonnes en 2006, alors qu'elle était estimée à 10,4 millions de tonnes en 2005

- 58% du trafic des conteneurs passent par le port d'Alger pour une réalisation de 530 0521 unités. Avec ses activtés, pilotage, remorquage, manutention, acconage, logistique, gardiennage, le port d'Alger rafle 27% du trafic national hors hydrocarbures, soit 7,44 millions de tonnes en 2007, et 45% du trafic national des passagers avec 373 538 voyageurs.

 

- Selon une étude du groupe Cevital Isaas Rebrab  (interview sur TSA, dimanche 28 mars 2010) , l'Algérie perd au total et annuellement 2,6 milliards de dollars en surcoûts dans les ports en raison des attentes .Le pays perd 2 500 dollars par container (un contenuer qui est transporté entre Rotterdam ou Anvers ou Singapour ou Hong Kong , sur 8 000 km, coûte 500 dollars . le même conteneur vers l'Algérie coûte 3 000 dollars)  , et 60 dollars par tonne de marchandise importée en vrac. Tout cela en raison des faibles capacités portuaires qui ne peuvebt acueillir les gros porteurs.Pour le PDG de Cevital, l'Algérie devrait avoir trois grands ports de dimension mondiale , soit de 1 000 à 5 000 ha et de 15 à 20 km de quais.                     - En 2010, le séjour en rade des bateaux au port d'Alger a été réduit de près de la moitié suite à la décision gouvernementale de réorienter les marchandises non conteneurisées vers d'autres ports nationaux, à partir d' octobre 2009. L'attente moyenne en rade s'était établie , en 2009, à 3,14 jours , alors que cette moyenne avait atteint, au 1er décmebre 2010, 1,58 jour, soit une baisse de 49,68%.