Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Automobiles-Importation

Date de création: 15-07-2008 18:17
Dernière mise à jour: 25-04-2013 13:39
Lu: 533 fois


TRANSPORTS - ROUTE - AUTOMOBILES -IMPORTATION

 

Statistiques douanières pour la période 2001-2004

 

Particuliers (L'ensemble des opérations n'ayant pas fait l'objet d'une domiciliation bancaire).

62 007 véhicules en 2001, 65 134 en 2002, 89 902 en 2003 et 70 052 en 2004

Concessionnaires (Toutes les opérations ayant fait l'objet d'une domiciliation bancaire)

34 271 en 2001, 54 813 en 2002, 80 281 en 2003 et 125 101 en 2004

 

Total général: 96 278 en 2001, 119 947 en 2002, 170 183 en 2003 et 195 153 en 2004

A fin 2004,  le parc automobile comprend 3 107 526 véhicules sur tout le territoire national se répartissant en véhicules de tourisme (59,05%), en camions (9,89%), en camionnettes (20,35%), en autocars et autobus (1,61%), en tracteurs agricoles (3,95%), en remorques (3,17%), en motos (0,30%) et en véhicuiles spéciaux (0,09%)

Notes: - Durant les 9 premiers mois de l'année 2005 (au 12 septembre), 74 589 véhicules de moins de trois ans et 85 678 véhicules neufs (importés en grande majorité par les concessionnaires) ont été importés, soit un total de 160 267 véhicules.

- Durant les 9 premiers mois de l’année 2006, l’ensemble des concessionnaires ont importé près de 120 000 véhicules en Algérie d’une valeur globale estimée à près de 100 milliards de dinars (Renault : 18 943 véhicules, Hyundai Motor Algérie: 18 608, Toyota : 17 763, Peugeot Algérie : 12 000, Elscom : 10 660, Diamal : 10 590, Sovac ; 5000, Kia Motors : 4 920, Nissan Algérie : 3 746…)

 

 

 

- Selon l'office national des statistiques (ONS), mardi 28 août 2012, le nombre des véhicules immatriculés et réimmatriculés durant le 2ème semestre 2011, reste dominé par les marques françaises qui représentent 31,38% (167.942 unités), suivies des nipponnes avec 14,56% (7.938 unités) et les voitures allemandes 8,41% ( soit : 45.023 véhicules).

Les véhicules de Corée du Sud représentent 6,57% (35.162 unités), des Etats Unis 4,26% (22.803) et d'Italie 1,28% (6.855) et enfin les véhicules algériens avec 1,21%, soit 6.464 unités. La répartition des immatriculations et ré-immatriculations durant la période de référence selon le genre et la wilaya montre que les grandes villes dominent le parc national de l'automobile. La wilaya d'Alger vient en tête avec 13,34%, soit 71.383 véhicules dont 54.244 véhicules de tourisme. Tizi-Ouzou vient en deuxième position avec 5,11% (27.332 unités dont 19.541 véhicules de tourisme), suivie par Blida 4,91% (26.287 dont 19.596 voitures de tourisme), Annaba 4,82% (25.823 dont 22.247 véhicules de tourisme). La wilaya de Constantine est en cinquième position avec 4,22% -22.591 voitures dont 17.954 véhicules de tourisme) et enfin la wilaya d'Oran 3,94% (21.070 dont 19.023 véhicules de tourisme).

Le parc national de l'automobile a totalisé ainsi 4.513.925 véhicules à fin décembre 2011. Le rapport de l'ONS  fait état de nouvelles immatriculations effectuées essentiellement au niveau de trois genres de véhicules, les véhicules de tourisme (72%), les camionnettes (21%) et les camions 2%. Le nombre de véhicules immatriculés et réimmatriculés, durant le 2ème semestre 2011 s'est élevé donc à 535.255 unités, dont 161.885 véhicules neufs. La particularité du dernier semestre 2011 réside dans le "boom" des importations de véhicules, qui se sont chiffrées à plus de 213.239 unités, en hausse de 80%, relève l'office. Durant 2011, l'Algérie a importé 390.140 véhicules contre 285.337 véhicules en 2010, une hausse de 36,73% due essentiellement à l'augmentation de plus de 37% des importations des concessionnaires. Sur le chiffre global de (535.255) des véhicules immatriculés et réimmatriculés, les véhicules du tourisme viennent en tête avec 71,58% (383.121 véhicules), puis par les camionnettes avec 15,92%, (85.217 unités), les camions (3,65%), les semi-remorques (2,86%), les motocycles (2,25%) et enfin les véhicules spéciaux (0,55%).

Quant aux véhicules algériens, ils sont composés surtout des produits de la SNVI: des camions, autocars/autobus auxquels s'ajoutent les tracteurs agricoles de la CMA. Selon l'ONS, 56,37% des voitures roulent à l'essence contre 43,63% au gasoil. Près de la moitié des voitures de tourisme (48,19%) utilisent l'essence comme source d'énergie et 25,49% le gasoil.

 

 

Le parc automobile a connu, de 2002 à 2012, une évolution substantielle  qui s’est traduite par une augmentation de 1,5 million de véhicules, soit plus de 51% du parc existant en 2002

Pour rappel,  le parc automobile a connu, de 2002 à 2011, une  évolution substantielle qui s’est traduite par une augmentation de 1,5 million de véhicules, soit plus de 51% du parc existant en 2002, totalisant, à fin décembre 2011 plus de 4, 5 millions, contre 4,3 millions en 2010.