Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Automobiles - Contrôle technique

Date de création: 15-07-2008 18:13
Dernière mise à jour: 10-02-2013 13:52
Lu: 621 fois


TRANSPORTS -ROUTE - CONTROLE TECHNIQUE

 

Entré en vigueur depuis le 30 avril 2005, le contrôle technique des voitures de 20 ans d'âge et plus a touché (à la date du 31 juillet 2005, date butoir) 118 000 véhicules. 11 126 ont présenté des défections graves et constituaient un danger pour la circulation routière. Ces véhicules devaient, donc, impérativement être réparés et subir une contre-visite avant d'être remis en circulation.

La visite coûte 800 dinars et la contre-visite 320 dinars, alors que pour les voitures à usage professionnel (taxis, voitures écoles) ces tarifs sont respectivement de 1 200 dinars et 480 dinars.

Le contrôle concerne essentiellement l'identification du véhicule (contrôle du châssis et des plaques), les organes mécaniques vitaux comme le freinage, la direction, l'éclairage,  la signalisation, la suspension, les pneus…ainsi que les niveaux sonores et d'échappement des gaz.

L'Enacta a mis à la disposition des automobilistes un réseau de 124 stations de contrôle technique agréés à travers 47 wilayas ..

Quelque 800 000 véhicules sont concernés par la catégorie "20 ans et plus", et l'opération touchera, par la suite, les véhicules de 15 ans avant de s'étaler progressivement à l'ensemble du parc automobile national estimé , mi-2005, à près de 3 millions de véhicules.

A signaler que les visites réglementaires (après, bien sûr, le premier contrôle lié à la  première circulation, à chaque changement de propriétaire et à chaque réimmatriculation)  doivent être effectuées conformément aux périodicités spécifiées ci-après:

- Chaque 6 mois pour les véhicules de transport en commun de personnes, taxis, auto-écoles et ambulances.

- Chaque année pour le transport de marchandises dont le Ptac est supérieur à 3,5 tonnes.

- Tous les 2 ans pour les véhicules de transport de marchandises dont le Ptac est égal ou moins de 3,5 tonnes et de moins de 4 ans d’âge.

- Tous les ans pour les véhicules de transport de marchandises dont le Ptac est égal ou moins de 3,5 tonnes  et de plus de 4 ans d’âge, les transports de matières dangereuses, véhicules de dépannage et véhicules de location.

- Tous les 2 ans pour les véhicules particuliers de moins de 6 ans d’âge.

- Tous les ans pour les véhicules particuliers de plus de 6 ans d’âge.

 

Notes : - Selon l’Enacta, le nombre de véhicules immobilisés suite à des opérations de contrôle technique durant l’année 2006 a atteint les 35 386 durant les huit premiers mois de l’année en cours. Le nombre de véhicules immobilisés depuis février 2003, date à laquelle le dispositif a été mis en place, est de 114 224.

Le nombre de contre-visites effectuées durant les huit premiers mois de 2006 est de 59 287  (191 127 durant les trois dernières années).

Le nombre d’opérations de contrôle effectuées durant les huit premiers mois de l’année 2006 est de l’ordre de 1 013 484 ( 3 148 160 depuis 2003).

- Fin 2006, le contrôle technique des véhicules a été étendu à tous les véhicules automobiles, selon un échéancier : Véhicules immatriculés avant le 31 décembre 2000 (de janvier 2007 à fin juin 2007), Véhicules immatriculés en 2001, 2002, 2003 et 2004 (du 1er juillet 2007 à fin décembre 2007) et Véhicules immatriculés en 2005, 2006 et 2007 (du 2 janvier 2008 au 30 juin 2008). 157 centres techniques à travers tout le territoire national, disposant de 300 lignes de contrôle avec un effectif de 600 agents sont impliqués dans l’opération. Le dispositif permet une capacité de traitement de 120 000 véhicules par mois, soit 4 000 véhicules /jour

- De février 2003 à septembre 2007, les 157 agences de l’Enacta ont effectué 1 524 438 visites périodiques et 93 308 contre-visites et ce, pour les seuls véhicules particuliers….ainsi que 62 200 immobilisations.

- Durant le 1er semestre 2008, le nombre de véhicules automobiles a atteint 1 213 849 véhicules....et 316 092 véhicules ont été soumis à des contre-visites.

-  Quelque 178 573 véhicules , toutes catégories confondues , ont été retirés définitivement de la circulation depuis 2003, l'année où le contrôle technique automobile est devenu obligatoire...et 340 977 ont été soumis à la contre-visite est permis en circulation après les réparations exigées par l'opérateur du contrôle technique, depuis 2003 à fin 2008.      - Début 2011, il existe quelques 600 lignes de contrôle technique en activité  sur les 900 pré-agréées (et 300 necours de réalisation) pour unn parc automobile d'environ 3,6 millions d'unités.                                                                          - Depuis le démarrage du contrôle technique en février 2003 à fin décembre 2011, quelque 208 746 véhicules ont été immobilisés, ajoutés aux 480 998 véhicules qui ont été soumis à des contre-visites, soit une total de 689 744 véhicules retirés (Le DG  de l'ENECTA,  Radio nationale, 5 janvier 2012) . Au total, depuis 2003, 15 millions de contrôles onté été effectués.

 Pour l’année 2012, les statistiques de l’Établissement national de contrôle technique des véhicules ENACTA ont fait état d'un total de 397.317 véhicules toutes catégories confondues qui ont été contrôlés, soit un taux de 98,66%, au niveau des agences de contrôle que compte le pays.
Le nombre des contre-visites a, lui, atteint 4.526, soit un taux de 1,12%. Celui des immobilisations a atteint 865, ce qui représente un taux de 0,21%. Si l'on se réfère au détail, nous constaterons que les véhicules particuliers viennent en tête de liste de ces contrôles, avec 262.023 visites, 2.934 contre-visites et 515 immobilisations.
Les véhicules de location contrôlés, eux, ont atteint les 2.491. Ces mêmes véhicules sont aussi concernés par 13 contre-visites et 6 immobilisations. Les taxis, par contre, sont au nombre de 13.623 à faire l'objet d'une visite périodique, 59 contre-visites et 6 immobilisations, tandis que les auto-écoles sont au nombre de 1.334 contrôles, 10 contre-visites et 3 immobilisations. À noter que depuis l'instauration du contrôle technique en 2003, 15,5 millions de véhicules ont été contrôlés depuis 2003, année du lancement du programme, dont 209.101 ont été immobilisés. Les poids lourds viennent en deuxième position des véhicules soumis à une contre-visite ou immobilisation.
Depuis l'instauration du contrôle, 4 millions de poids lourds ont été contrôlés, 100.943 soumis à une contre-visite et 45.530 ont été immobilisés.