Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Tendances

Date de création: 14-07-2008 21:07
Dernière mise à jour: 14-07-2008 21:07
Lu: 557 fois


Dans une communication prononcée lors d'un colloque international sur "la question de l'emploi en Afrique du nord" (fin août 2005), le professeur Ahmed Bouyacoub, de l'Université d'Oran, a présenté quatre tendances:

- L'effondrement du salariat…depuis plus de decennies en Algérie (mouvement inverse dans les pays industrialisés): les salariés représentaient presque 75% de la population occupée en 1992, et seulement 65% en 2003. Ce mouvement est accompagné d'une baisse importante du poids des salaires dans le Pib ( moins de 22% en 2003 contre 40% en 1986). L'effondrement est à lier à la baisse importante de l'emploi industriel.

- La ruralisation de l'emploi, alors que le taux d'urbanisation de la population a connu une croissance très importante. Alors que la population urbaine est passée de 50% en 1987 à 62% en 2002, l'emploi urbain est passé de 75,4% à 58%, et l'emploi rural a connu une croissance, entre 1987 et 2003, de 177% (26% pour l'emploi urbain). Une bonne partie de la population occupée réside en milieu urbain et travaille en milieu rural alors que, généralement, c'est la tendance inverse qui prédomine.

- La troisième tendance est la privatisation rampante de l'emploi. L'emploi privé qui représente 35% en 1987 et 46% en 1990 atteint 61% en 2003.

- La relative croissance de l'emploi administratif (un paradoxe si l'on tient compte du renversement de la structure juridique !). Il occupait, depuis longtemps, la première place dans la structure de l'emploi global structuré  mais il a été rejoint au cours de la dernière année par l'emploi agricole.