Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Femmes 2004

Date de création: 14-07-2008 20:56
Dernière mise à jour: 14-07-2008 20:56
Lu: 486 fois


Durant la période comprise entre 1996 et 2004, l'emploi féminin, selon une enquête de  l'Ons ( diffusée en mars 2005), s'est multiplié de 2,2% alors que celui des hommes a connu une hausse de 1,5% seulement. Le nombre de femmes travailleuses est passé de 625 000 en 1996 à 1,4 million en 2004. Les femmes mariées représentent 50% des travailleuses, les célibataires 35%, les divorcées 14% et les veuves 5%.

18% des femmes qui travaillent habitent seules, c'est-à-dire loin du milieu familial. Les conjoints des femmes mariées sont à 42% des universitaires, à 35% issus du cycle secondaire et à 27% du primaire. 49% des femmes travailleuses sont analphabètes et 25% ont un niveau primaire. 71% des femmes travaillent dans le secteur public, 21% chez le  privé et 7% exercent dans le marché informel.

70% des femmes ont été recrutées après avoir introduit une demande d'emploi et 26% à travers leurs connaissances. Elles sont 61% à avoir préféré une hiérarchie mixte à une hiérarchie féminine ou masculine. 54% ont estimé qu'il y a une discrimination dans la promotion contre 45% qui pensent qu'il y a plutôt égalité.

60% des femmes interrogées  préfèrent travailler dans la sphère publique.

Les problèmes majeurs qui entravent l'emploi des femmes sont, selon l'enquête, le salaire insuffisant, le manque de moyens de transport, les horaires de travail, le harcèlement sexuel, la discrimination, le harcèlement et…en dernier, l'absence de crèches pour les enfants. (les enfants ne seraient plus un obstacle pour le travail des femmes). Mieux, les femmes travailleuses recourent de moins en moins à leur famille pour la garde de leurs enfants. 

 

Note: - Les résultats d'une enquête (échantillon représentatif de 419 femmes) sur l'emploi féminin réalisée par le Crasc au niveau de la wilaya d'Oran a été publiée par la revue Ousra du ministère délégué chargé de la Condition féminine (Août 2005).

 Extraits: 60% des femmes préfèrent travailler en dehors du domicile et 39% l'inverse.

78% des femmes de niveau supérieur considèrent que le travail leur procure plutôt la liberté et 14% de la contrainte, contre respectivement 50% et 50% chez les sans instruction.

Le travail est jugé très important pour 60% des femmes et important pour près de 26% et plus celles-ci occupent des postes de responsabilité, plus l'appréciation est positive.

64,33% considèrent que l'exercice de la responsabilité ramène un mieux.

Pour trouver un emploi, 53,5% des femmes ont soit transmis une demande, soit répondu à un  concours, alors que les connaisances ont été pour 26% d'entre-elles le moyen de recrutement. En outre, 62% des travailleuses de niveau supérieur ont cherché durant moins d'une année, contre 45% des sans instruction. L'accession à l'emploi a été rapide grâce au diplôme.

83,1% préfèrent travailler dans des milieux mixtes, 54,3% estiment que l'égalité des conditions d'accès à la responsabilité existe, 55,22% estiment que leur époux est compréhensif à l'égard de leur emploi,  60% trouvent que le travail est nécessaire, 35% complémentaire…….(Voir aussi El Watan, 8 août 2005)