Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Réconciliation nationale- Politique présidentielle

Date de création: 13-07-2008 23:41
Dernière mise à jour: 05-03-2014 13:01
Lu: 519 fois


VIE POLITIQUE - POLITIQUE - RECONCILIATION NATIONALE - POLITIQUE PRESIDENTIELLE

(Discours du président Abdelaziz Bouteflika prononcé au ministère de la Défense nationale à l'occasion de la fête de l'Indépendance et de la Jeunesse. Extrait)

"…Mais, peut-on parler de paix véritable, alors que les blessures saignent encore, alors que des familles endeuillées pleurent leurs morts et que certaines sont encore sans nouvelles de leurs disparus?

Mais, faut-il continuer à lutter à mort contre la violence et allonger la liste de nos victimes pour la raison qu'il nous faut venger nos morts et rendre coup pour coup ?

Des morts supplémentaires ne soulageront pas la douleur de ceux qui ont perdu des êtres qui leur sont chers et notre pays a besoin de paix et de stabilité pour poursuivre sa reconstruction. La solution qui s'impose réside dans une réconciliation nationale, dans laquelle les algériens doivent pardonner sans oublier, acceptant ainsi un autre sacrifice sur l'autel de leur patrie, qui a suffisamment saigné pour son indépendance et depuis son indépendance. C'est à partir de ces considérations que j'ai lancé l'initiative d'une politique de réconciliation nationale, dans le but de mettre fin définitivement à la violence et de permettre à notre société de dépasser ses antagonismes et de réparer ses déchirures.

Le sacrifice ainsi demandé à toutes celles et à tous ceux qui ont eu à souffrir des méfaits du terrorisme est énorme, et qui pourrait y rester insensible ? Il va de soi que cette politique de réconciliation nationale doit s'accompagner d'un exercice lucide et courageux d'une justice forte et consciente de sa mission au service de la société. Une telle opération ne peut évidemment être engagée que dans un climat redevenu serein, permettant à la raison de triompher de tout ressentiment et de tout esprit de revanche…."

"….C'est, également, à cette coexistence pacifique et harmonieuse que j'appelle tous les Algériens, qui après les années difficiles qu'ils viennent de vivre, doivent réapprendre à vivre en commun et à unir en commun et à unir leurs efforts pour améliorer leurs conditions et permettre à leurs enfants de prospérer au sein d'une société ouverte et optimiste. C'est à cela que tend l'initiative de réconciliation nationale, dont vous aurez à approuver les contours et les modalités à travers le référendum auquel vous serez bientôt appelés.

Il faut qu'un nouveau tribut soit versé par tout citoyen et toute citoyenne pour que soient rétablies la sécurité et la paix…."