Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Assurance-voyage

Date de création: 24-05-2008 14:47
Dernière mise à jour: 24-05-2008 14:47
Lu: 581 fois


A partir du 1er juin 2004, les demandeurs de visas de court séjour doivent "apporter la preuve qu'ils sont titulaires d'une assurance-voyage couvrant les frais de rapatriement pour raisons médicales et de soins médicaux et hospitaliers, conformément à la décision européenne 2004/17/CE adoptée le 23 décembre 2003".
Le postulant pour un visa à destination d'un pays européen est tenu, à partir du 1er juin, d'insérer dans son dossier de la demande (de visa) une attestation d'assurance de voyage à titre individuel ou collectif, et en cours de validité au moment de la demande. Cette police d'assurance doit être souscrite en Algérie auprès d'une compagnie qui couvre ce genre d'assurance.
Tout comme elle peut être souscrite en France, par exemple, par l'hébergeant au nom du demandeur de visa. Cette assurance doit être valable sur l'ensemble du territoire des Etats qui appliquent intégralement les dispositions de la convention de Schengen, d'une part, et en cours de validité pendant toute la durée du séjour dans l'espace Schengen, d'autre part. La couverture financière d'une assurance minimale, par une compagnie d'assurances est de l'ordre de 30 000 euros.
Le risque de frais de rapatriement (de France) pour raisons médicales et d'hospitalisation a été évalué pour une seule personne à 30 000 euros et doit être couvert par une société d'assurances et non par le demandeur de visa qui ne paie qu'une prime d'assurance auprès de cette société.
La prime affiche facilement les 20 000 dinars /an.