Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Bilan 2020

Date de création: 09-02-2021 17:15
Dernière mise à jour: 09-02-2021 17:15
Lu: 130 fois


TELECOMMUNICATIONS – INFORMATIONS PRATIQUES- BILAN 2020

Plusieurs actions en matière de développement et de modernisation des infrastructures postales et de promotion du e-paiement, ont été concrétisées au cours de l'année 2020, indique le ministère de la Poste et des Télécommunications dans son bilan d'activités pour l’année 2020(lundi 8 février 2021)

Parmi ces actions figurent notamment la réhabilitation de 145 bureaux de poste et réaménagement de 115 autres, l'aménagement et réhabilitation de 10 centres de tri et d'un centre de colis postaux (Alger) et l'aménagement, réhabilitation et équipement de 25 centres de dépôt et de distribution, précise le bilan publié sur le site web du ministère.

Il s'agit aussi de l'acquisition et déploiement de 391 systèmes de vidéo surveillance pour la sécurisation de 65 centres de dépôt et de distribution et la mise en place du système de télésurveillance pour l’ensemble des centres de tri postal.

En matière d’optimisation de la gestion des liquidités financières au niveau du réseau postal, le bilan estime que c'est grâce à une "coordination agissante" entre le département ministériel de la Poste et la Banque d’Algérie, que le niveau de retrait enregistré, lors de l’exercice 2020, "est resté proche de celui constaté lors de l’exercice 2019".

"En effet, le montant des retraits effectués sur compte CCP en 2020 est de l’ordre de 4.549 milliards DA soit une baisse de -2% par rapport à 2019", note le ministère pour qui "cette baisse peut être imputée à l’augmentation de l’usage des moyens scripturaux (chèques certifiés, chèques postaux), et l’accroissement des virements de compte à compte".

Le montant des retraits effectués à travers les Guichets automatiques bancaire (GAB) en 2020 s’élève, quant à lui, "à 956 milliards DA soit une augmentation de l’ordre de 15% par rapport à 2019".

En matière d’inclusion financière et de généralisation des moyens de paiement électronique, le bilan précise qu'il a été procédé à "la distribution, à titre gracieux, de terminaux de paiement électronique (TPE), avec le service d'accompagnement et de maintenance offert aux commerçants autorisés à exercer leurs activités pendant la période de confinement (à cause de la pandémie du Covid-19), en guise de participation à la stratégie gouvernementale de généralisation des moyens de paiement électronique, l’inclusion financière, la sécurisation et l’assouplissement des transactions entre les agents économiques".

Il s'agit aussi de la distribution, en 2020, de 3.840.433 cartes électroniques Edahabia, soit une augmentation de 335,45% par rapport à l’année 2019 qui a vu la distribution de 881.947 cartes", de même que le nombre d’opérations effectuées sur TPE d’Algérie Poste qui a "fortement" augmenté (+773%)".

Le payement en ligne, via la plateforme d’Algérie Poste, a connu, quant-à-lui, une "croissance" en termes de nombre d’opérations. En effet, il a été enregistré "un taux d’évolution de 487%, avec 3.939.623 opérations en 2020 par rapport à l’année 2019, qui a enregistré 671.199 opérations".

Algérie Poste a procédé, par ailleurs, au lancement de nouveaux services innovants à valeur ajoutée, en l'occurrence l'entrée en vigueur de l’Interopérabilité des plateformes monétaires relevant des réseaux postal et bancaire, permettant aux citoyens détenteurs de cartes monétiques Edahabia et CIB, d’effectuer leur retraits ou virements sur les distributeurs des bureaux de poste et des banques.

D'autres services innovants ont été lancés comme le retrait sans carte "Cardless" permettant aux clients d’Algérie Poste, détenteur de la carte Edahabia, d’effectuer des retraits d’argent dans tous les GAB sans l’utilisation de la carte monétique, ainsi que paiement mobile par QR Code "Barid Pay", sans le recourt à un TPE.

Algérie Poste a signé également des conventions de coopération avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et avec le ministère de l'Education nationale portant numérisation des services de paiement des frais universitaires et scolaires au niveau des établissements postaux, des GAB,  et sur Internet en utilisant la carte Edahabia.