Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Jeudi 31/12/2021

<< décembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



-La Fédération internationale des journalistes (FIJ) a déclaré, ce vendredi, que 45 journalistes et professionnels des médias avaient été tués dans l'exercice de leurs fonctions en 2021, et la plupart d’entre eux ont trouvé la mort en Afghanistan. La fédération a déclaré dans un communiqué que les chiffres de 2021 confirment une tendance montrant que les professionnels des médias sont le plus souvent tués pour avoir dénoncé la corruption, les crimes et les abus de pouvoir dans leurs sociétés, villes et pays, a rapporté l’agence américaine, Associated Press. La FIJ, qui représente environ 600 000 professionnels des médias dans le monde, a indiqué que 33 des victimes ont été tuées lors d'assassinats ciblés. Le communiqué a indiqué que les 45 victimes ont été tuées dans 20 pays, dont 9 en Afghanistan, 8 au Mexique, 4 en Inde et 3 au Pakistan. Par rapport aux années précédentes, le bilan est considéré comme le plus bas depuis 30 ans, lorsque la FIJ a commencé à publier des rapports annuels en 1991, sur les journalistes tués dans des incidents liés à leur activité, avec 65 décès relevés en 2020, selon les chiffres de la Fédération. La Fédération internationale des journalistes a indiqué que 2 721 journalistes avaient été tués, à travers le globe, depuis 1991.