Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Mercredi 01/12/2022

<< novembre 2022 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2



-L'agence Algérie presse service (APS) a célébré, jeudi à Alger, le 61e anniversaire de sa création sous le slogan "renouveau et modernisation". La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, du président de l'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV), Mohamed Louber, de la présidente-directrice générale de l'Agence nationale d'édition et de publicité (ANEP), Sihem Derardja, du directeur général de la Radio algérienne, Mohamed Baghali, du directeur général de l'Etablissement public de Télédiffusion d'Algérie (TDA), Rachid Bestam, et du chef de cabinet du ministère de la Communication, Redouane Debih. A l'entame de la cérémonie, la salle de rédaction du service reportage a été baptisée du nom du martyr du devoir national, le journaliste Benachour Mohamed-Salah, et la salle de rédaction des services économique et sportif a été baptisée du nom du martyr du devoir national Legoui Mohamed Lamine. A cette occasion, les familles des deux martyrs du devoir national, Benachour Mohamed-Salah et Legoui Mohamed Lamine, lâchement assassinés par le terrorisme dans les années 90, ont été honorées. Des journalistes et des travailleurs de l'agence admis à la retraite ont également été honorés lors de cette cérémonie................................................................... --Après 33 ans d'existence, l'IFTIC va céder sa place à l’ESSCOM, une nouvelle école de formation spécialisée dans les métiers de la communication et des médias. Le nouveau-né a reçu pour mission, en plus de former, de mener des activités de recherche dans les secteurs plus actuels. Le gouvernement du Niger vient de créer une école supérieure dénommé Ecole Supérieure des Sciences de la Communication et des Médias (ESSCOM). Les projets de décret portant création de cette école et approbation de ses statuts ont été adoptés lors du Conseil des ministres tenu le mercredi 30 novembre sous la direction du président Mohamed Bazoum. « l’ESSCOM a pour mission principale la formation supérieure et la recherche dans le domaine de la communication et des médias », renseigne le communiqué final du Conseil. D’après le même document, la création du nouvel établissement tire son fondement de deux principaux outils juridiques, à savoir, d’une part, le texte portant institution du système licence, master, doctorat (LMD) dans l’enseignement supérieur au Niger qui a institué une démarche qualité en matière d’enseignement supérieur au Niger, et, d’autre part, la loi fixant les règles de création des catégories d’établissements et les textes pris pour son application. L’ESSCOM va naître sur les cendres de l’Institut de Formation aux Techniques de l’Information et de la Communication (IFTIC), tel que précisé par le Conseil. Créé en décembre 1989, l’IFTIC assurait la formation dans les domaines du journalisme, de la documentation et de l’audiovisuel. Dans ses missions, l’ESSCOM est appelée à reprendre les activités du défunt institut en les adaptant aux réalités actuelles. Notons que l’IFTI, elle aussi, avait succédé au Centre de Formation aux Techniques de l'Information créé 12 ans plus tôt.