Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Mercredi 07/10/2021

<< octobre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5



-Le ministre de la Communication, Ammar Belhimer, a estimé, ce jeudi, que les propos hostiles du Président français à l'endroit de l'Algérie prouvent que «la mentalité coloniale est présente à des niveaux officiels en France», soutenant que «la souveraineté nationale est une question existentielle qui ne tolère aucun marchandage ni aucune surenchère». «Je n'aborderai pas la teneur des déclarations du président français, mais je tiens à dire que la souveraineté nationale est une question existentielle pour l'Algérie, qui ne tolère aucun marchandage ni aucune surenchère, que ce soit à des fins électoralistes ou politiciennes ou pour s'attirer les faveurs d'un électorat qui voue de la haine à l'Algérie», a affirmé M. Belhimer dans un entretien au journal Wassit Mag. «Nous allons bientôt nous remémorer les crimes commis par la France coloniale, un 17 octobre, contre le peuple algérien qui réclamait pacifiquement la liberté et l'indépendance», a enchaîné le ministre, estimant que les propos du président français «viennent nous rappeler que la mentalité coloniale en France n'est pas l'apanage du milieu partisan, mais est également présente à des niveaux officiels». Il a réaffirmé, dans ce cadre, le principe de non-ingérence dans les affaires internes consacré par l'Algérie dans ses relations étrangères