Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Vendredi 23/09/2023

<< septembre 2023 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6



-Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a annoncé ce samedi à Alger, que son secteur avait parachevé l'élaboration du projet de statut particulier du journaliste, qui sera soumis au Secrétariat général du Gouvernement (SGG). Dans une déclaration à la presse en marge de l'ouverture du "Camp des créateurs de contenu" au Centre international de conférences (CIC) "Abdelatif-Rahal" à Alger, en présence de nombre de membres du Gouvernement, M. Laagab a précisé que "la carte du journaliste professionnel doit être adossée à un statut particulier", rappelant que la loi organique sur l'information renforce le statut du journaliste. Le ministre a rappelé, par ailleurs, ses rencontres avec les directeurs des établissements médiatiques et des différents acteurs dans le domaine de l'information et de la communication, à l'instar des éditeurs et des syndicats de journalistes, afin d'écouter leurs préoccupations, alors que l'on procède à la finalisation du projet de loi sur l'audiovisuel et du projet de loi relatif à la presse écrite et électronique, ajoutant qu'il sera procédé, par la suite, à "l'installation de l'Autorité de régulation et du conseil de déontologie". M.Laagab a affirmé que "toutes ces étapes permettront, une fois finalisées, un véritable essor du secteur des médias en Algérie"................................................................ -La Radio Algérienne a organisé, ce samedi à Alger, la conférence périodique des directeurs de chaînes et des cadres, dans le but d'évaluer les réalisations et de tracer une feuille de route des actions à entreprendre à l'avenir. Au volet formation, Mohamed Baghali a annoncé "la composition d'une commission pédagogique pour la formation à la radio, laquelle a proposé un programme ambitieux couvrant 10 spécialités jusqu'à la fin de 2024, au profit de quelque 700 travailleurs". La Direction des Ressources humaines "s'est chargée de l'élaboration des cahiers des charges pour la mise en œuvre de ce programme, pour lequel une enveloppe de pas moins de 65 millions Da a été alloué".