Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Samedi 10/09/2023

<< septembre 2023 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6



-Le ministre de la Communication, Mohamed Laâgab, s'est réuni, cet après-midi, au siège de son département ministériel, avec les directeurs et les représentants des chaînes de télévision privées, qu'il a invités à présenter leurs propositions dans un rapport global qui constituerait la base d'une feuille de route, à même de faire un diagnostic objectif des problèmes du secteur, pour en trouver les solutions, a indiqué un communiqué du ministère. Après avoir écouté les préoccupations des responsables de ces établissements médiatiques, le ministre de la Communication a affirmé que «l'orientation générale des hautes autorités du pays est de renforcer le système d'Information, notamment en ce qui concerne le volet législatif, par le parachèvement de la promulgation de la loi sur l'audiovisuel et la presse écrite, en plus de la création de l'Autorité de régulation et du Conseil de déontologie», des démarches jugées «nécessaires et urgentes» par le ministre, a précisé la même source. Cette réunion a permis aux «responsables de ces chaînes de télévision de présenter et de débattre des préoccupations auxquelles le secteur est confronté», a ajouté la même source, qui précise que le ministre de la Communication avait affirmé que son département ministériel «continue d'apporter son soutien et d'accompagner les institutions médiatiques, qu'elles soient publiques ou privées, pour assurer une organisation fluide de la profession et établir des règles professionnelles de l'action médiatique, dans le cadre d'une vision globale visant à développer les médias en Algérie». De leur côté, les représentants des chaînes de télévision privées ont exprimé «leur satisfaction» de cette initiative qui traduit «l'attachement du ministre à instaurer la culture de concertation et d'ouverture sur les diverses idées et aspirations», poursuit la même source.