Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Mardi 03/05/2023

<< mai 2023 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2



-L’Algérie célèbre, aujourd’hui, la Journée internationale de la liberté de la presse dans un contexte marqué par des réformes profondes du secteur, à la faveur de l’adoption d’une nouvelle loi organique sur l’information visant à consacrer et garantir le respect des règles de déontologie et d’éthique professionnelle...................................................................... - Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé, ce mercredi au Centre international de conférences (CIC) Abdelatif-Rahal (Alger), la cérémonie de célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai). La cérémonie s'est déroulée en présence de hauts responsables de l'Etat, de membres du Gouvernement, ainsi que de représentants de la presse nationale et internationale accrédités en Algérie. A cette occasion, le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, a prononcé une allocution dans laquelle il a salué les différentes réformes en cours dans le secteur de la Communication et les efforts consentis par l'Etat pour promouvoir le secteur. Le ministre a également réaffirmé le soutien de l'Algérie aux luttes de tous les journalistes libres et de tous ceux épris de liberté dans le monde.............................................................. -Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, a appelé ce mercredi à Alger les médias nationaux à adopter une approche proactive dans la défense des intérêts de l'Algérie, en mettant en avant les réalisations nationales et en répondant aux attaques ciblant le pays. En marge de la cérémonie de recueillement à la mémoire des martyrs de la profession organisée à la place de la liberté de la presse, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, M. Bouslimani a souligné la nécessité de "mettre en avant les réalisations accomplies et d'exporter la véritable image de l'Algérie, à l'étranger" pour mettre un terme, a-t-il dit, "aux attaques cybernétiques potentielles qui ciblent notre pays". Il a indiqué, par ailleurs , que 60 médias étrangers sont accrédités en Algérie et travaillent "en toute liberté", ajoutant que des demandes d'accréditation sont "reçues en continu et sont examinées avant leur validation". -Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani , a réaffirmé, mercredi, la détermination de l'Algérie à promouvoir la profession de Journaliste et à protéger ce dernier dans le cadre de l'éthique professionnelle dont la suprématie doit "prévaloir sur toutes formes de surenchère, de contrevérités et d'allégeances douteuses". Dans une allocution prononcée lors d'une cérémonie de célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au Centre international de conférences "Abdelatif Rahal" (Alger), M. Bouslimani a précisé que "l'Algérie apporte tout son soutien au militantisme de tous les journalistes libres et des âmes éprises de liberté de par le monde, déterminée en cela à promouvoir la profession de Journaliste et à protéger ce dernier dans le cadre de l'éthique professionnelle dont la suprématie doit prévaloir sur toutes formes de surenchère, de contrevérités et d'allégeances douteuses".......................................................... -Ce mercredi 3 mai 2023, le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a présidé une cérémonie en l’honneur des journalistes au CIC d’Alger, pour célébrer la Journée mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion on a vu le journaliste et l’ex-détenu d’opinion Khaled Drareni aux cotés du Chef de l’Etat. Le journaliste qui a publié via son compte Twitter, qu’il avait remis une lettre à Tebboune, en sa qualité de correspondant RSF au Nord Afrique, demandant la libération du journaliste emprisonné Ihsane El Kadi. En effet, c’est dans un tweet publié , que le journaliste Khaled Drareni a expliqué sa rencontre avec le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en expliquant qu' « En ma qualité de Représentant de Reporters sans frontières (RSF) en Afrique du Nord, je serai porteur aujourd’hui d’une lettre officielle de mon organisation au Président de la république, dans laquelle nous appellerons à la levée des restrictions, à l’arrêt des atteintes et à la libération de Ihsane El Kadi. » Concluant aussi qu’en cette occasion un plaidoyer public et institutionnel serait fait et dans lequel figure une série de demandes et de recommandations en ce qui concerne la situation de la presse en Algérie.Par ailleurs, le journaliste représentant de RSF en Afrique du Nord, a posté un nouveau tweet, en cette matinée du 4 mai 2023, rappelant qu’il « représente une ONG de défense des journalistes et de la liberté de la presse. » Mais aussi que quand une opportunité se présente « de faire passer un message centré sur cette mission, je la saisis, pour réclamer la libération de nos confrères, Ihsane El Kadi, mais aussi Mustapha Bendjama dont nous défendons la cause sans relâche et avec détermination ». Il précise également qu’il respecte ceux qui un point de vue différent, en rappelant aussi que RSF, dont il est représentant plaide la cause des journalistes, en dénonçant quand il le faut et ne boudant pas les occasions de faire entendre leur voix.............................................. -A la veille de la Journée mondiale de la liberté de la presse, qui se tient chaque 3 mai, plusieurs organisations et associations se sont réunies pour faire un bilan mondial sur le sujet. Pour la fédération internationale des journalistes, la liberté de la presse recule dans le monde. La fédération internationale des journalistes (FIJ) l’a déclaré le 2 mai dans une rencontre organisée en prélude à la journée mondiale de la liberté de la presse prévue pour le lendemain : « Du Pérou à l’Iran, du Soudan à l’Afghanistan, les gouvernements prennent des mesures drastiques pour entraver la liberté d’expression, notamment en restreignant l’accès à Internet, en frappant, en emprisonnant et en intimidant les journalistes », a déploré Dominique Pradalié, présidente de la FIJ. Selon l’organisation, 68 journalistes ont été assassinés en 2022 et la plupart des cas de ces dernières années n’ont pas fait l’objet d’enquêtes. La FIJ a également déploré « au moins 375 journalistes et professionnels des médias derrière les barreaux en 2022 ». Le constat de la fédération peut sembler alarmiste mais il rejoint la plupart des avis sur le sujet. « La liberté de la presse est le fondement même de la démocratie et de la justice […] Mais aux quatre coins du monde, la liberté de la presse est attaquée », a déclaré le 2 mai Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations Unies............................................ -Le célèbre commentateur algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, s’offre une distinction personnelle. En effet, il a remporté la médaille d’or des commentateurs internationaux arabes. Il est qualifié pour le championnat du monde commentateurs. La fédération internationale des sports, du marketing et d’investissement (IFMIS), a lancé un sondage pour élire le meilleur commentateur sportif arabe. Un sondage électronique qui a connu la participation de commentateurs sportifs de 12 pays arabes. C’est Hafid Derradji qui s’offre cette distinction personnelle. En effet, il a décroché la médaille d’or avec 9638 voix. Et pourtant, il était en lice avec des commentateurs sportifs vedettes. On cite notamment le Tunisien Issam Chaouali et l’Omanais Khalil Al-Balushi. Le célèbre commentateur algérien de beIN Sport est donc qualifié pour le championnat du monde des commentateurs sportifs avec la participation de 16 pays. Le sondage se fera via l’application IFMIS.