Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Lundi 31/05/2022

<< mai 2022 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3



-L'ancien ministre conseiller à la communication, porte-parole officiel de la Présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd, est décédé mardi à l'âge de 75 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches................................. -.Les travaux du séminaire international sur "le rôle des agences de presse régionales dans la promotion du sport en Méditerranée", organisé par l’Agence Algérie Presse Service (APS) en collaboration avec l'Alliance des agences de presse méditerranéennes (AMAN) et le Comité d’organisation des JM (COJM), ont débuté mardi à Oran. Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, a présidé, en compagnie du commissaire de la 19ème édition des Jeux Méditerranéens, Mohamed Aziz Derouaz, et du directeur général de l’APS, Samir Gaïd, la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, organisée à quelques semaines du coup d’envoi de l’édition Oran-2022 des JM. Au programme de ce séminaire, figurent des communications qui seront animées par les chefs de rédaction et responsables de plusieurs agences méditerranéennes sur le rôle de la presse dans la promotion des manifestations sportives................................................. --L'Agence nationale d'édition et de publicité (ANEP) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau service, la publicité électronique, invitant les responsables d’organes d’information en ligne intéressés par cette activité à soumettre leur "demande de partenariat" à l'agence. "Dans le cadre du développement de ses activités, l’ANEP a le plaisir d’annoncer le lancement de sa nouvelle catégorie de services destinée à l’activité d’information en ligne: la publicité électronique", a-t-elle indiqué dans un communiqué. A cette occasion, l'ANEP invite "l’ensemble des responsables d’organes d’information en ligne éligibles selon la règlementation en vigueur et désireux de prendre part à cette activité" à "envoyer leurs dossiers administratifs exclusivement par courriel à l’adresse: "publicite.electronique@anep.com.dz". L'ANEP précise, à ce titre, que "le dossier administratif, devra être transmis sous fichier PDF unique" et doit être,"constitué des documents suivants : une demande de partenariat adressée à la Direction générale de L’ANEP, le certificat d’enregistrement de l’organe d’information en ligne (agrément), l’attestation d’hébergement du site électronique devant comporter le nom de domaine +.dz. + et être récente, le statut juridique de l’entreprise de l’organe d’information en ligne, la pièce d'identité du ou des propriétaire(s) et le registre de commerce comportant le numéro d’activité relatif à presse électronique". Le dossier doit également être constitué de "titre légal d’occupation des locaux en cours de validité, la fiche technique du site électronique (accès/sécurité/gestion technique), l'attestation d’adhésion de l’entreprise de l’organe d’information en ligne à la Caisse nationale des Assurances sociales (CNAS), l’attestation de déclaration statistique et fiscale comportant les numéros d’identification statistique et fiscale (NIS et NIF), l’attestation des comptes sociaux annuels de l’entreprise détentrice de l’organe d’information en ligne, l’attestation de domiciliation bancaire de l’entreprise détentrice de l’organe d’information en ligne et la présentation détaillé du site électronique (ligne éditoriale, statistiques, présence sur les réseaux sociaux, etc.". L'agence souligne, à cet égard, que "les responsables d’organes d’information en ligne dont les dossiers sont approuvés seront invités à conclure une convention de partenariat avec l’ANEP, portant sur les conditions et les modalités de distribution de la publicité électronique", affirmant que ses services "demeurent à la disposition des responsables d’organes d’information en ligne pour tous renseignements supplémentaires". Elle fait remarquer, dans ce contexte, que "les dossiers incomplets ainsi que ceux transmis par tout autre moyen que via l’adresse e-mail sus-citée ne seront pas examinés".