Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Mercredi 26/05/2022

<< mai 2022 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3



-Lancement, ce jeudi à Alger, de la chaîne parlementaire relevant de l'Etablissement public de télévision (EPTV), Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani a, pour sa part, estimé que le lancement de la première chaîne publique parlementaire en Algérie revêt "une grande importance", en ce sens qu'il s'agit d'une démarche s'inscrivant dans le cadre de "la politique de développement de la scène médiatique et de renforcement de l'édifice institutionnel y afférent, consacré dans l'article 54 de la Constitution de 2020". La chaîne sera susceptible de "renforcer le droit du citoyen à l'information juste et objective, et concourir à la promotion du rôle de l'information institutionnelle, à la faveur d'une performance professionnelle de nature à raffermir la relation de confiance entre le citoyen et les différentes institutions et instances nationales", a-t-il ajouté, arguant qu'elle "favorisera également la création d'une relation de complémentarité et de coordination entre le Parlement et les autres institutions pour soutenir les efforts d'édification de l'Algérie nouvelle, face aux plans hostiles ciblant l'Algérie via les guerres de 4ème génération". Pour sa part, le Directeur général de l'Etablissement public de télévision (EPTV), Chaabane Lounakel a souligné qu'avec le lancement de la chaîne parlementaire, le groupe de la télévision algérienne "est promu au rang des importants groupes au niveau arabe et africain, concernant le nombre de chaînes de télévision et le volume horaire de diffusion quotidienne estimé à 206 heures, soit l'équivalent de 75.000 heures/an".