Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Communication ( et Presse)

Journe du Jeudi 03/03/2023

<< mars 2023 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



-(www.dia.dz): Après la fermeture du champ audiovisuel français, suite au scandale de BFMTV et son journaliste M’barki, le Maroc, en furie, s’acharne sur l’Algérie en utilisant la chaîne israélienne I24news, appartenant à Patrick Drahi, le patron également de BFMTV pour s’attaquer à l’Algérie. Ainsi, plusieurs émissions en français et en arabe se sont attaqué à l’Algérie en revendiquant des territoires qui appartient par l’histoire à l’Algérie. Saïd Affassi, journaliste marocain de la chaîne I24 news en arabe, intervient dans une émission en français, en parlant en arabe alors qu’il maitrise la langue de voltaire puisqu’il a fait ses études à Montpellier. Le journaliste revendique des territoires algériens alors que deux territoires marocains, Ceuta et Mellila qui sont ancrés dans son territoire, restent sous l’autorité espagnole. Le Makhzen est même allé même faire parler un gars de ses services, Habboub Cherkaoui, directeur du BCIJ, le « FBI marocain » pour inventer des liens fantoches entre le Hizbollah libanais et le Polisario. Le Makhzen utilise à fond la chaîne israélienne I24 News en raison du manque de crédibilité de ses médias locaux Medi1 Tv ou encore 2M ou MAPTV. Après la fermeture du champ audiovisuel français au lobbying marocain, le Makhzen n’a d’autre choix que d’utiliser l’arme médiatique israélienne pour s’attaquer à l’Algérie.