Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Vie politique

Journe du Dimanche 31/05/2021

<< juin 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2



-Alors que la campagne électorale pour les législatives du 12 juin a atteint son rythme de croisière, sans toutefois avoir d'impact visible sur la scène politique, le chef d'Etat-major de l'ANP, Said Chengriha, s'est fendu d'une nouvelle déclaration pour réitérer la mise en garde de l'institution militaire contre les tentatives de perturbation ou d'obstruction des élections. "Pour permettre aux citoyens d'exprimer leur voix en toute sécurité et en toute sérénité, il est du devoir de tous les Commandements de veiller à l'application rigoureuse de toutes les instructions émises par le Haut Commandement de l' Armée et faire échouer toute action visant à chahuter ces élections ou influer sur leur rendement", prévient t-il lundi dans son intervention devant les officiers supérieur de la première région militaire. Abordant au début de son intervention la portée historique des prochaines législatives, le chef d'Etat-major souligne que "notre pays va vivre une échéance historique, à travers ces législatives, un événement national qui compte beaucoup pour notre peuple et notre pays, car il s'agit d'une nouvelle prometteuse sur le chemin de la construction de l'Algérie nouvelle". Rappelant que les législatives s'inscrivent dans le prolongement du référendum constitutionnel du 1er novembre 2020, Said Changriha insiste sur le devoir de chaque militaire de "voter en vertu des lois de la république" en "exprimant leur voix en toute liberté".