Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sports (et Jeunesse)

Journe du Lundi 06/12/2022

<< février 2023 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3



-Le 7-0 inaugural de l’Espagne face au Costa Rica restera comme un feu de paille lors de cette Coupe du monde 2022. Ce mardi, en 8es de finale, la Furia Roja s’est effondréelors d’une séance de tirs au but cauchemardesque face au Maroc (0-0, 3 réussites à 0). La première mi-temps a été d’un ennui abyssal entre les deux formations. Comme à son habitude, la Roja a confisqué le ballon sans se procurer de grosses occasions excepté celle d’Asensio à la demi-heure de jeu (27e). Les Marocains ont procédé en contre et ont failli surprendre les hommes de Luis Enrique (42e). Mais les deux nations sont rentrées au vestiaire sous un score nul et vierge. La deuxième mi-temps a été encore peu passionnante voir moins que la première. C’est dans le temps additionnel que le match aurait pu basculer avec cette énorme occasion de l’Espagne et un sauvetage de Bounou. Dos-à-dos, les deux nations ont disputé une prolongation, elle aussi pas concluante. L’ancien parisien Pablo Sarabia a eu la balle de match mais va toucher le poteau… (120+3e). La séance de tirs au but a été le seul moyen de départager les deux équipes. Tour à tour Pablo Sarabia, Carlos Soler et Busquets ont loupé leur tentative, avant que Hakimi n’envoie le Maroc en quarts de finale pour la première fois de son histoire, face au vainqueur de Portugal-Suisse qui se disputera ce soir (20h00). Pendant 120 minutes, la sélection de Luis Enrique aura buté sur le mur défensif marocain. Y compris à la toute dernière minute de la prolongation, lorsque le joueur du Paris SG Pablo Sarabia trouvait le poteau, pour ce qui était la plus nette occasion de son équipe au terme d’un 8e de finale assez terne et caricatural, entre des Espagnols monopolisant le ballon pour ne rien en faire et des Marocains trop concentrés sur le fait de bien défendre pour développer des actions offensives dignes de ce nom......................................... --Le nouveau Directeur technique national (DTN) de la Fédération algérienne de football (FAF) Mustapha Biskri, a été officiellement installé ce mardi dans ses nouvelles fonctions, en marge des travaux de la réunion extraordinaire du Bureau Fédéral de la FAF, a indiqué l'instance fédérale mercredi sur son site officielle. Mustapha Biskri (62 ans) succède à Ameur Chafik, limogé en février 2022 par l'ancien président de la FAF Amara Charaf-Eddine. L'intérim à la tête de la DTN était assuré depuis par Taoufik Korichi. Pour rappel, la FAF avait lancé le 28 octobre dernier, un appel à candidature national et international pour le poste de DTN. L'instance fédérale avait fixé au 12 novembre le dernier délai pour la réception des dossiers de candidatures. L'instance fédérale a reçu, à l'heure de la clôture, soit le 12 novembre, 17 dossiers dont 13 par courriel et 4 par porteur sous plis fermés.