Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Sports (et Jeunesse)

Journe du Mercredi 09/09/2021

<< septembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1



- Le président de la République,. Abdelmadjid Tebboune, a présidé jeudi au Palais du Peuple à Alger, la cérémonie en hommage aux athlètes ayant participé aux Jeux paralympiques de Tokyo et ayant décroché 12 médailles et battu des records africains et mondiaux. La cérémonie s'est déroulée en présence du président du Conseil de la Nation, Salah Goudjil, du président de l'Assemblée populaire nationale, Ibrahim Boughali, du président du Conseil Constitutionnel, Kamal Fenniche, du Premier ministre, ministre des Finances, Aimene Benabderrahmane, du directeur du cabinet à la Présidence de la République, Noureddine Baghdad Daidj, des conseillers auprès du Président de la République, du Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire, ainsi que des membres du Gouvernement et de cadres de l'Etat. La sélection paralympique algérienne a glané un total de 12 médailles aux Jeux de Tokyo : 4 or, 4 argent et 4 bronze, avec en prime deux nouveaux records du monde sur les 67 qui ont été battus lors de cette édition nippone. Les internationaux algériens ont battu également deux records des Jeux, quatre records d'Afrique, tout en améliorant plusieurs performances individuelles et dans différentes spécialités. Parmi ces bonnes performances, celles de Skander-Djamil Athmani qui pour ses premiers Jeux a réussi à glaner deux belles médailles, avec tout d'abord une en argent, sur le 100 mètres (classe T13), puis l'or sur le 400 mètres, remportée haut la main devant le champion en titre et recordman de l'épreuve, le marocain Mohamed Amguoun, avec à la clé un nouveau record du monde, en 46.70. Il y avait également l'exploit d'Asmahane Boudjadar, médaillée d'or au lancer de poids (catégorie F33), avec à la clé un nouveau record paralympique (7,10 mètres), soit avec 38 centimètres de plus que la médaillée d'argent. Autre bonne performance, celle de la judoka Chérine Abdellaoui, médaillée d'or chez les moins de 52 kilos, après sa victoire par ippon, en finale. Idem pour Safia Djelal, qui a décroché l'or au lancer de poids (catégorie F57), accompagné d'un record du monde de la spécialité (11.26 mètres). La native de Batna a ainsi étoffé son riche palmarès international, comportant déjà onze médailles, dont cinq titres suprêmes. Les athlètes ont bénéficié de primes allant de 48 millions de centimes à 180 milions de centimes …………………………………………………………………….. -Dans son allocution à la cérémonie organisée en hommage aux athlètes ayant participé aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020, présidée par le président Tebboune, A. Sebgag a souligné que le président de la République "a ordonné l'amendement du texte de loi définissant les modalités d'application des dispositions statutaires relatives au sportif d'élite et de haut niveau, notamment en ce qui concerne les primes de résultat accordées à ces athlètes", précisant que cet amendement qui concerne précisément le décret exécutif N 15-213 du 11 août 2015 "tend à instaurer l'égalité dans les primes et indemnités accordées à tous les sportifs d'élite et de haut niveau". Le président Tebboune a également donné des instructions pour "une prise en charge réelle et effective" des préoccupations sociales des personnes à besoins spécifiques au niveau local, en sus de "la mobilisation d'un autocar aménagé et sa mise à la disposition de la Fédération algérienne handisport (FAH)". A Sebgag n'a pas manqué de déplorer l'accueil réservé au premier groupe de sportifs à leur retour de Tokyo, présentant des excuses officielles pour le traitement honteux des athlètes paralympiques. "Tout le mérite et la considération leur sont voués", a-t-il souligné………………………...................................................................................... -Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a affirmé, jeudi à Alger, avoir donné des instructions pour une meilleure prise en charge des athlètes aux besoins spécifiques, ajoutant que "plus aucune distinction ne sera faite entre les athlètes algériens". S'exprimant lors d'un déjeuner offert au Palais du peuple (Alger) en l'honneur des membres de la délégation sportive ayant participé aux Jeux paralympiques de Tokyo, A. Tebboune a précisé que "le prochain objectif à atteindre pour les athlètes algériens consiste en les Jeux méditerranéens, dont les épreuves handisports de 2022 à Oran, ainsi que les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris", soulignant que le ministère de la Jeunesse et des Sports était mobilisé pour la réalisation de cet objectif et qu'"aucune distinction ne sera désormais faite entre les athlètes algériens. Nous soutiendrons tous ceux qui représenteront les couleurs nationales". Le président de la République a, en outre, affirmé aux athlètes et à leur encadrement avoir donné des instructions pour "une meilleure prise en charge des athlètes aux besoins spécifiques, contrairement à ce qui se faisait par le passé", mettant en avant "l'importance de l'accompagnement quotidien de ces athlètes". "Le ministère de la Jeunesse et des Sports est au service des sportifs", a-t-il soutenu, appelant ces derniers ainsi que leur encadrement à saisir le Premier ministère ou la Présidence de la République afin d'exprimer leurs préoccupations, si le besoin se fait sentir". Le Président Tebboune a, par ailleurs, précisé aux responsables de la délégation sportive qu'ils avaient "carte blanche" et "tous les moyens matériels" nécessaires à une bonne préparation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, les exhortant à "organiser des rencontres régionales avec les pays voisins, africains et européens, pour que les athlètes algériens soient prêts". Le Président Tebboune a également tenu à affirmer à cette occasion que les Jeux méditerranéens d'Oran 2022 "auront bel et bien lieu". -.L'Algérien Yasser Mohamed-Tahar Triki a terminé à la 3e place du concours de triple-saut, lors des finales de la Ligue de diamant 2021 d'athlétisme à Zurich jeudi. Triki a réalisé 17.03 m à son sixième et dernier essai, devancé par le Portugais Pedro Pichardo, le médaillé d'or olympique à Tokyo, vainqueur de la finale avec un saut à 17.70 m, réussi lors de sa dernière tentative. La seconde place du concours est revenue au Burkinabé Fabrice Hugues Zongo, médaillé de bronze aux JO de Tokyo, qui a sauté à 17.20 m au 5e essai. Le vainqueur de la finale empochera 30.000 dollars, le deuxième 12.000 dollars tandis que le troisième se contentera de 7000 dollars, selon les "Prize money" de la Ligue de diamant 2021. Pour rappel, le champion algérien avait pris la deuxième place lors du précédent meeting à Paris avec un saut à 16.71 mètres. Après Zurich, Triki va enchaîner avec le Meeting de Berlin, prévu le 12 septembre courant en Allemagne, avant de se rendre deux jours plus tard en Croatie, pour y disputer une autre compétition internationale. L'Algérien clôturera son programme compétitif le 15 septembre en Italie, où il disputera sa dernière compétition. "Contrairement aux trois premiers meetings, à Paris, Zurich et Berlin, pendant lesquels Triki concourra en triple saut, il sera question de saut en longueur lors des deux dernières compétitions, prévues respectivement en Croatie et en Italie", a précisé la Fédération algérienne d'athlétisme…………………………………………….. -Le conseil d'administration de la JS Kabylie (Ligue 1 de football), élu en mars dernier, a récupéré mardi le registre du commerce de la SSPA JSK, ont annoncé des représentants de ce même conseil lors d'une conférence de presse. «Nous avons en notre possession le registre du commerce ; nous l'avons récupéré ce matin après des démarches judiciaires et administratives», ont annoncé Rachid Azouaou, vice-président du CA, et Djaffar Aït Mouloud, président du CSA, aux journalistes, en exhibant le fameux document. M. Azouaou a déclaré : «Les autorités doivent savoir qu'à partir d'aujourd'hui, nous sommes les représentants de la JSK», ajoutant que personne (autre que le CA qu'il représente) n'a le droit de parler au nom de la JSK». Concernant le silence du CA depuis son élection le 21 mars dernier, ce même intervenant a souligné que le club de football de la JSK était engagé sur trois fronts (Coupe de la Confédération, championnat de L1 et la Coupe de la ligue professionnelle) et qu'il «ne fallait donc pas le perturber». De son côté, Djaffar Aït Mouloud a expliqué que l'antenne de Tizi-Ouzou du Centre national du registre du commerce «leur a remis le registre du commerce qui prouve que c'est Yazid Yarichene qui est président du conseil d'administration de la JSK». Il a informé que «Yazid Yarichene rentrera jeudi prochain et animera une conférence samedi, et le lendemain, dimanche, ils seront au siège de la JSK». Chérif Mellal, qui s'est exprimé sur cette affaire via la Radio de la JSK, qui diffuse sur les réseaux sociaux, a indiqué que si l'équipe adverse (de Yarichene) ramène une ordonnance de justice en sa faveur et récupère le registre du commerce, la direction qu'il représente dispose de 15 jours pour introduire un pourvoi en cassation de la décision de justice».