Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Aménagement du territoire (et Travaux publics)

Journe du Samedi 26/09/2021

<< septembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1



La rencontre gouvernement-walis, placée sous le thème "Relance économique, équilibre régional, justice sociale", a été sanctionnée, à la clôture dimanche de ses travaux, par une série de recommandations issues des 5 ateliers, dont celle insistant sur la mise en place d’une nouvelle approche en matière de développement local. Les participants à l’atelier 1 sur le thème "Adaptation des programmes de développement local : vers une démarche plus innovante et participative" ont ainsi suggéré de lancer une réflexion aboutissant à une nouvelle approche en matière de développement local devant ouvrir des perspectives pour la mise en place d’un nouveau cadre de conception et d’évaluation des programmes locaux de développement. Ils ont proposé de mettre en œuvre des approches sectorielles à impact limité pour s’orienter vers une logique plus intégrée dans l’objectif d’aboutir à une meilleure prise en charge des besoins socio-économiques territoriaux. Il a été suggéré également de mettre en avant tous les moyens afin de valoriser les ressources humaines, naturelles et patrimoniales locales, de soutenir les activités économiques productives, d’atténuer les écarts de développement entre les wilayas et entre les collectivités et localités au sein du même territoire. L’évaluation des besoins des communes en matière socio-économique devra se faire, selon les priorités, par la préparation d’études précises dans le cadre d’une approche intégrée et la nécessité de promouvoir les activités économiques adaptées aux territoires et de promouvoir l’emploi figurent parmi les recommandations issues de cet atelier. L’amélioration de l’efficacité des programmes et dispositifs sociaux, afin de garantir la stabilité sociale a été suggérée de même que la nécessité d’atteindre, à travers des mécanismes adéquats, l’équité dans l’accès aux services et prestations de base (assainissement, AEP, électricité, gaz, télécommunications, santé, éducation, formation, transport, sports, loisirs, ...). Il s’agit aussi de consolider l’approche participative locale et renforcer l’écoute sociale, afin d’impliquer le citoyen dans la détermination des besoins et sa participation à la réussite des actions à mener dans le cadre des cellules de proximité et d’animation rurale. Il a été recommandé d’accompagner les collectivités locales à la mise en œuvre des dispositions de la loi organique relative aux lois de finances, laquelle instaure une nouvelle vision en matière de financement du développement local. La nécessité pour la wilaya et la commune d’élaborer des plans de développement socio-économique pluriannuels en tenant compte de l’impératif de la valorisation des potentialités locales a été vivement recommandée. ________________________________________ D’autres propositions visant à booster le développement des collectivités locales ont été émises comme celle ayant pour but de recentrer les projets autour d’objectifs mieux maîtrisés et clairement affichés. La révision des procédures d’inscription des autorisations programmes et de délégation de crédits de paiement à l’indicatif des walis, sous forme de contrats programmes pluriannuels entre le Gouvernement et les Walis a été mise en avant. Il s’agit également d’encadrer les programmes et les projets par des études de faisabilité et des études d’impact sur la population et l’environnement, tout en tenant compte des capacités d’absorption des dotations budgétaires allouées. L’autre recommandation majeure est celle afférente à la nécessité d’élargir les prérogatives et responsabilités des walis en matière de gestion des programmes de développement relevant de leurs wilayas, en les dotant des moyens appropriés. Les propositions ont porté, par ailleurs, sur le renforcement et la mise à niveau des ressources humaines et des compétences locales à travers le renforcement des moyens humains et techniques des collectivités et services techniques locaux.