Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Santé

Journe du Samedi 05/09/2021

<< septembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1



-Trois cent quarante-cinq (345) nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 283 guérisons et 21 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie, a annoncé, dimanche, le ministère de la Santé dans un communiqué. Le total des cas confirmés s'élève ainsi à 198.004 dont 345 nouveaux cas durant les dernières 24 heures, celui des décès à 5.420 cas, alors que le nombre de patients guéris est passé à 134.958 cas. Par ailleurs, 39 patients sont actuellement en soins intensifs, ajoute la même source……………………………………… -Une large campagne de vaccination a été lancée hier 4 septembre à travers l’Algérie, dans l’objectif d’atteindre un taux de 70% de vaccinés avant la fin de l’année. Intervenant télévision algérienne, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a annoncé ce dimanche 5 septembre, que le ministère a consacré 6381 points de vaccination à travers l’Algérie, afin de vacciner un maximum de citoyens. Le ministère de la santé aspire à vacciner 20 millions de citoyens, soit 70% de la population avant la fin de l’année. Pour réussir cette large campagne de vaccination, Abderrahmane Benbouzid, de nouvelle doses de vaccin seront réceptionnés dans les prochains jours. Le ministre fait état de 5 millions de doses de vaccin arriveront entre le 5 et le 9 septembre. Le ministre estime que « la vaccination et les gestes barrière sont l’unique solution pour éviter une augmentation des cas de contamination au coronavirus avec la rentrée scolaire ». Concernant la 3e vague le ministre a indiqué que le nombre de patients hospitalisés est passé à plus de 16 000 patients, tous ayant besoin d’oxygène, pour atteindre son apogée le 28 juillet, à un rythme de près de 500………………………….. -Le Gouvernement a entendu samedi lors de sa réunion présidée par le Premier ministre, ministre des Finances Aïmene Benabderrahmane, une communication présentée par le ministre de l’Industrie Pharmaceutique sur le processus de production du vaccin anti-COVID-19 en Algérie, au cours de laquelle il a annoncé l’entrée en production dans les prochaines semaines du vaccin anti-Covid-19 par le Groupe public Saidal. A ce titre, le ministre de l’Industrie Pharmaceutique a précisé qu’après une série de négociations engagées par le Groupe Saidal avec ses partenaires ont été sanctionnées par la signature de contrats de partenariat, assurant que « tous les moyens ont été mobilisés pour faire réussir ce projet dont l’entrée en production est prévue pour les prochaines semaines », a souligné le communiqué.Le groupe pharmaceutique publique Saidal compte produire 2,5 millions de doses de vaccins anti-Covid par mois, de type Spoutnik V et Sinovac, avait indiqué en juillet le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed. A. Benbahmed a expliqué que les deux vaccins, russe Spoutnik V et chinois, Sinovac, seront produits, à l’unité Saidal de Constantine, avec une capacité de production mensuelle de 2,5 millions de doses par mois, comme première phase. Cette capacité pourra être augmentée en faisant appel à l’une des huit autres unités de production équipées et homologuées en Algérie pour réaliser le procédé de répartition aseptique « fill & finish » adopté, dans un premier temps, pour la production de ces deux vaccins. Pour le vaccin russe Spoutnik V, Saidal devrait passer à la fabrication de la matière première, ce qui nécessitera plus de temps, a avoué le ministre..................................................................................... --Une large campagne de vaccination a été lancée hier 4 septembre à travers l’Algérie, dans l’objectif d’atteindre un taux de 70% de vaccinés avant la fin de l’année. Intervenant télévision algérienne, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a annoncé ce dimanche 5 septembre, que le ministère a consacré 6381 points de vaccination à travers l’Algérie, afin de vacciner un maximum de citoyens. Le ministère de la santé aspire à vacciner 20 millions de citoyens, soit 70% de la population avant la fin de l’année. Pour réussir cette large campagne de vaccination, Abderrahmane Benbouzid, de nouvelle doses de vaccin seront réceptionnés dans les prochains jours. Le ministre fait état de 5 millions de doses de vaccin arriveront entre le 5 et le 9 septembre. Le ministre estime que « la vaccination et les gestes barrière sont l’unique solution pour éviter une augmentation des cas de contamination au coronavirus avec la rentrée scolaire ». Concernant la 3e vague le ministre a indiqué que le nombre de patients hospitalisés est passé à plus de 16 000 patients, tous ayant besoin d’oxygène, pour atteindre son apogée le 28 juillet, à un rythme de près de 500………………………….. -Le Gouvernement a entendu samedi lors de sa réunion présidée par le Premier ministre, ministre des Finances Aïmene Benabderrahmane, une communication présentée par le ministre de l’Industrie Pharmaceutique sur le processus de production du vaccin anti-COVID-19 en Algérie, au cours de laquelle il a annoncé l’entrée en production dans les prochaines semaines du vaccin anti-Covid-19 par le Groupe public Saidal. A ce titre, le ministre de l’Industrie Pharmaceutique a précisé qu’après une série de négociations engagées par le Groupe Saidal avec ses partenaires ont été sanctionnées par la signature de contrats de partenariat, assurant que « tous les moyens ont été mobilisés pour faire réussir ce projet dont l’entrée en production est prévue pour les prochaines semaines », a souligné le communiqué.Le groupe pharmaceutique publique Saidal compte produire 2,5 millions de doses de vaccins anti-Covid par mois, de type Spoutnik V et Sinovac, avait indiqué en juillet le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Abderrahmane Lotfi Djamel Benbahmed. A. Benbahmed a expliqué que les deux vaccins, russe Spoutnik V et chinois, Sinovac, seront produits, à l’unité Saidal de Constantine, avec une capacité de production mensuelle de 2,5 millions de doses par mois, comme première phase. Cette capacité pourra être augmentée en faisant appel à l’une des huit autres unités de production équipées et homologuées en Algérie pour réaliser le procédé de répartition aseptique « fill & finish » adopté, dans un premier temps, pour la production de ces deux vaccins. Pour le vaccin russe Spoutnik V, Saidal devrait passer à la fabrication de la matière première, ce qui nécessitera plus de temps, a avoué le ministre.