Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Mercredi 27/01/2022

<< août 2022 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2



-L’Algérie a exprimé son soutien à la candidature du Royaume d’Arabie saoudite pour abriter l'Exposition universelle de 2030, en soulignant sa volonté d'accorder une attention prioritaire au rehaussement du rang et du rôle collectifs des pays arabes dans le concert des nations, indique jeudi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger…………………………………………………………. -Soumis à de fortes pressions de Bamako, le Danemark a finalement décidé hier jeudi de retirer ses forces spéciales déployées au Mali dans le cadre de l’opération européenne « Takuba » pilotée la France, a annoncé le ministre des Affaires étrangères danois Jeffe Kofod. « Les généraux au pouvoir ont envoyé un message clair où ils ont réaffirmé que le Danemark n’est pas le bienvenu au Mali. Nous ne l’acceptons pas et pour cette raison nous avons décidé de rapatrier nos soldats », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jeppe Kofod au Parlement. Le gouvernement du Mali a, de nouveau, invité, mercredi soir et avec insistance, la partie danoise à retirer immédiatement du territoire malien son contingent de forces spéciales déployé récemment au sein de la force « Takuba », pilotée par la France. « Le gouvernement de la Transition a lu, avec surprise et consternation, un message non approprié du ministre des Affaires étrangères danois sur les réseaux sociaux, le 25 janvier courant, qui estime infondée la conclusion d’un accord entre la République du Mali et le Danemark, avant le déploiement des forces spéciales danoises », a annoncé le colonel Abdoulaye Maiga, porte-parole du gouvernement. Maiga explique que « dans une note verbale en date du 29 juin 2021, le Royaume du Danemark avait saisi le gouvernement de la Transition d’un projet de texte en vue de convenir du statut des forces spéciales danoises devant intervenir au sein de la force Takuba sur la base du Protocole additionnel conclu en mars 2020 entre le gouvernement du Mali et celui de la République française déterminant le statut des détachements non français de la force Takuba ». Le ministère danois de la Défense avait expliqué que la mission du contingent visait « à stabiliser le Mali et certaines parties de la zone des trois frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso et d’assurer la protection des civils contre les groupes terroristes ». Pour rappel, quinze pays dont la Norvège, le Portugal et la Hongrie ont désapprouvé, ce mercredi, la demande formulée par les autorités maliennes au Royaume du Danemark de retirer ses forces spéciales du territoire malien.