Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Lundi 28/12/2021

<< décembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



-L’Algérie et la Mauritanie ont signé, ce mardi, des accords de coopération et des mémorandums d’entente concernant plusieurs secteurs, et ce, en marge de la visite d’Etat qu’effectue en Algérie le Président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani. La cérémonie de signature qui s’est déroulée à la Présidence de la République, a été supervisée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune et son homologue mauritanien. Il s’agit d’un accord de coopération dans le domaine de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, signé par le ministre du secteur, Abdelbaki Benziane et son homologue mauritanienne, Mme Amal Sidi Ould Cheikh Abdellah. Un programme exécutif pour les années 2022/2023/2024 a été également signé dans le même domaine par les deux ministres. Par ailleurs, un protocole d’accord de coopération dans le domaine de la Santé a été signé par le ministre du secteur et le ministre mauritanien de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Taleb Ould Sid Ahmed. Un mémorandum d’entente dans le domaine de la Formation professionnelle a été signé par le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi et son homologue mauritanien. Les signatures ont également porté sur un mémorandum d’entente dans le secteur des micro-entreprises, conclu côté algérien par le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro-entreprise, Nassim Diafat, et côté mauritanien, par le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle............................................................................................... --L'Envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Amar Belani a affirmé que l'Algérie "ne restera pas les bras croisés et recourra à tous les moyens légaux et les mécanismes juridiques pour défendre les droits spoliés de centaines de citoyens algériens dépossédés de leurs biens au Maroc sans aucune indemnité".