Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Mercredi 16/12/2021

<< décembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31



-La visite d'Etat effectuée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune en Tunisie à l'invitation de son homologue tunisien Kaïs Saïed, a été sanctionnée par la "Déclaration de Carthage" qui confirme la convergence des vues des présidents quant à la nécessité d'une "nouvelle approche de coopération, à même d'asseoir de nouvelles bases de partenariat bilatéral". "A l'aimable invitation du Président Kaïs Saïed, président de la République tunisienne, le président de la République algérienne démocratique et populaire, M. Abdelmadjid Tebboune, a effectué une visite d'Etat en Tunisie, les 15 et 16 décembre 2021, la première du genre depuis son élection à la Présidence de la République", lit-on dans la Déclaration. "Les discussions importantes menées par les deux chefs d'Etats ont consacré la convergence totale des vues des deux présidents quant à l'appréciation du niveau des relations de coopération et de partenariat entre les deux pays, ainsi que la volonté commune de les hisser au plus haut niveau dans tous les domaines mais également d'ouvrir des perspectives plus larges", précise la même source. "Les deux Présidents ont convenu de la nécessité d'adopter une approche différente des cadres classiques de coopération, en vue d'asseoir de nouvelles bases de coopération entre les deux pays, pour davantage de complémentarité stratégique et de développement solidaire et intégré", en ce sens que les deux parties ont salué "le renforcement du cadre juridique à travers la signature d'un nombre important d'accords, à même d'élargir et de consolider les domaines de coopération et de partenariat". "Suite aux enseignements tirés des précédentes expériences et compte tenu des acquis remportés par les relations entre les deux pays, les deux Présidents ont souligné l'importance d'adopter une vision ambitieuse pour l'instauration d'un nouvel espace régional unificateur, complémentaire et intégré fondé sur les valeurs, les idéaux et les principes communs", précise la Déclaration de Carthage. Un espace régional qui "offrira des réponses coordonnées et efficientes aux défis sécuritaires, économiques et sanitaires, ainsi qu'aux développements actuels et futurs à l'échelle régionale et internationale". A ce propos, les deux chefs d'Etats ont affiché leur détermination à "poursuivre la concertation au niveau bilatéral et multilatéral afin d'atteindre les objectifs escomptés et prendre les mesures nécessaires à la réalisation de ces nobles objectifs".