Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Dimanche 10/10/2022

<< octobre 2022 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4



-Le forum économique algéro-français a débuté lundi à Alger, sous la coprésidence du Premier ministre Aïmen Benabderrahmane et son homologue française Elisabeth Borne, avec la participation de nombreux hommes d’affaires, opérateurs et investisseurs des deux pays. Cette rencontre d’affaires de deux jours, placée sous le thème "pour un partenariat économique rénové" est organisée conjointement par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) et la chambre de commerce algéro-française (CCIAF). Elle sera axée essentiellement sur les opportunités d’investissement en Algérie à la faveur de la nouvelle loi sur l’investissement, dont les textes d’application viennent d’entrer en vigueur. Le forum a été précédé par la tenue, dimanche, de la 5e session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN), sous la coprésidence des deux Premiers ministres qui ont réaffirmé à cette occasion la volonté des deux pays de concrétiser un "partenariat renouvelé" conformément à la Déclaration d’Alger, signée fin août conjointement par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune et son homologue français Emmanuel Macron............................................................................................. -Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a réservé, ce lundi, à la Première ministre française, Elisabeth Borne un accueil officiel au siège de la présidence de la République. Après avoir passé en revue une formation de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs, Mme Borne a salué les membres de la délégation algérienne présente, composée du Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, du directeur de Cabinet à la présidence de la République, Abdelaziz Khellaf, du ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire, Brahim Merad, du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi ainsi que de l'ambassadeur d'Algérie à Paris, Saïd Moussi. Pour sa part, le président de la République a salué les membres de la délégation accompagnant Mme Borne, composée des ministres de l'Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, de l'Europe et des Affaires étrangères, Mme Catherine Colonna, et de la Justice, Garde des Sceaux, Eric Dupond Moretti. Le Président Tebboune a ensuite reçu en audience la Première ministre française, en présence des délégations des deux pays...................................................................................... --Le Premier ministre, M. Aïmene Benaderrahmane, a présidé ce mardi à Alger la cérémonie d’ouverture du Forum d'affaires Algérie-UE sur l'énergie, organisé pour promouvoir les investissements et les partenariats industriels entre les entreprises algériennes et européennes en matière de gaz naturel et des énergies nouvelles et renouvelables...................................................... -L’Union européenne et l’Algérie bénéficieront mutuellement de l’augmentation des livraisons de gaz algérien à l’Europe. C’est ce qu’a déclaré la commissaire européenne à l’Énergie, Kadri Simson, lundi dans la capitale du pays, lors d’une conférence de presse organisée à l’issue de la 4e réunion annuelle de haut niveau dans le cadre du dialogue énergétique Algérie-UE. « Nous voulons renforcer et développer davantage un partenariat énergétique qui soit mutuellement bénéfique pour les peuples algérien et européens », a-t-elle déclaré, citée par l’agence de presse Algérie Press Service. Mme Simson a déclaré qu’elle avait offert au ministre de l’Énergie et des Mines, M. Mohamed Arkab, « des propositions très prometteuses dans le secteur de l’énergie où l’Algérie et l’UE peuvent coopérer de manière profitable ». « L’Algérie a longtemps été et reste un fournisseur important et fiable de gaz naturel pour l’UE. L’UE et l’Algérie bénéficieraient mutuellement d’une augmentation du volume de gaz algérien potentiellement disponible pour l’exportation vers l’Europe. Cette augmentation pourrait être réalisée en coopération avec des entreprises européennes grâce au développement de nouveaux champs gaziers en Algérie », a déclaré Mme Simson.