Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Samedi 09/10/2022

<< octobre 2022 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4



-Le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a célébré, ce dimanche, la Journée nationale de la diplomatie, qui coïncide avec la date d’adhésion de l’Algérie aux Nations unies en 1962, sous le slogan « 60 ans de présence et d’influence à l’ONU » . Un hommage a été rendu du défunt diplomate Mostafa Ferroukhi décédé durant la guerre de libération nationale.......................... --La Première ministre française, Mme Elisabeth Borne, a entamé ce dimanche après-midi une visite en Algérie de deux jours à la tête d'une importante délégation (dont 16 ministres : Intérieur , Justice, Economie....). Mme Borne a été accueillie, à son arrivée à l'aéroport international Houari-Boumediene, par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, accompagné du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, et de membres du gouvernement.............................................. -Les travaux de la 5ème réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) algéro-français ont débuté dimanche soir à Alger (au centre international des conférences (CIC) « Abdellatif Rahal »). Cette nouvelle session traite principalement de la coopération économique entre Alger et Paris, et ce, sous la coprésidence des deux Premiers ministres, algérien et française. Intervenant à l’ouverture de cette réunion, le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a fait part « de son entière conviction quant aux potentialités exceptionnelles dont disposent l’Algérie et la France dans divers domaines ». Saisissant l’occasion pour « appeler les entreprises des deux pays à s’orienter vers les aspects liés au transfert de l’expertise, le savoir-faire et la formation ». En outre, le Premier ministre a aussi mis l’accent sur la qualité des relations bilatérales entre l’Algérie et la France, affirmant qu’ « elles n’ont jamais faibli malgré toutes les circonstances qu’elles ont traversées ». Lors de son allocution, Aïmene Benabderrahmane a noté le fait que « la tenue de la cinquième session du CHIN renverra les deux parties à la feuille de route et au calendrier de rendez-vous communs à l’horizon de l’année 2030, tels que fixés par les Présidents des deux pays dans le cadre de la Déclaration d’Alger ».Sur un autre volet, le Premier ministre a évoqué la question relative à la circulation des individus entre les deux pays et a estimé que « les efforts doivent être doublés afin de faciliter la circulation des individus entre les deux rives de la Méditerranée ».« Nous devons relancer le dialogue sur les questions liées à la circulation des individus, à l’immigration et à la réadmission des individus, selon la Déclaration d’Alger. Et ce, dans une atmosphère marquée par la confiance et le pragmatisme », a soutenu le Chef du Gouvernement, en affirmant que « l’Algérie a toujours manifesté une réelle volonté de lutter contre le phénomène de l’immigration clandestine à travers son engagement global sur la question ».Concernant le dossier de la Mémoire, Aïmene Benabderrahmane a fait part de « la satisfaction de l’Algérie quant aux résultats positifs du groupe mixte de travail en charge d’identifier les crânes des résistants algériens, alors conservés dans des musées français, et qui a permis le rapatriement de 24 crânes en juillet 2020 ».« Il faut continuer le travail suivant le calendrier et les rendez-vous bilatéraux et renforcer le dialogue dans le cadre du groupe de travail sur les essais nucléaires en Algérie », a encore indiqué le Premier ministre..................................................................................................................................;;;;;; -- Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a reçu, ce jour, un appel téléphonique du président de la République française, Emmanuel Macron, lors duquel ils ont passé en revue les relations bilatérales et exprimé leur satisfaction pour l'évolution positive et le niveau de ces relations",, indique un communiqué de la Présidence de la République. . Les deux présidents ont évoqué également "la réunion importante de la 5e session du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français qui se tient à Alger, ainsi que les développements de la situation dans la région", conclut la même source............................... -Un communiqué conjoint a été signé entre l'Algérie et la France ce dimanche soir à Alger au terme de la 5ème session du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN) algéro-français ainsi que des accords et des Lettres d'intention au cours d'une cérémonie coprésidée par les Premiers ministres des deux pays, M. Aïmene Benabderrahmane et Mme Elisabeth Borne. Un PV de lettre relatif à la restitution de 51 pièces de monnaie antiques a été également signé par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra et le ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire. Après la signature de ce PV, Mme Borne a remis à M. Benabderrahamane les pièces de monnaie antiques, les deux Premiers ministres ayant signé auparavant ce PV. En outre une Déclaration d'intention dans le domaine du tourisme et une Lettre d’intention dans le domaine l’économie de la connaissance de l’innovation et de l’entreprenariat ont été signées par le ministre du Tourisme et de l'Artisanat Yacine Hamadi et son homologue Mme Olivia Grégoire ainsi qu'un protocole d'accord entre Algeria Venture et l'Agence française de développement, signé par le ministre de l’Economie de la Connaissance, des Start-up et des micro entreprises, Yacine El Mahdi Oualid et la ministre déléguée aux Petites et Moyennes entreprises, au Commerce à l’Artisanat et au Tourisme, Mme Olivia Grégoire. Il s'agit aussi d'une Déclaration d’intention sur le travail et l’emploi, signée par le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Chorfa et le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Olivier Dussopt, ainsi qu'un accord de coopération dans le domaine agricole, le développement rural et l’industrie agroalimentaire, signé par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni et le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Marc Fesneau. A cela s'ajoutent une Déclaration d’intention sur la coopération industrielle et technologique, signée par le ministre de l’Industrie Ahmed Zaghdar et le ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique Bruno Le Maire de même qu'une Lettre d’intention sur la coopération en matière d’égalité des chances, signée par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra et la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Mme Catherine Colona. Les deux ministres ont aussi signé une Lettre d’intention sur le renforcement des échanges dans les domaines de la protection et la promotion des personnes handicapées et une Déclaration d’intention relative aux instituts des sciences et technologies appliquées (ISTA) ainsi qu'une Convention-cadre relative au réseau mixte des écoles RME. Par ailleurs, les ministres des gouvernements des deux pays avaient tenu, peu avant l’entame de la présente session, des rencontres bilatérales afin d’explorer des pistes de coopération de nature à renforcer le partenariat algéro-français. Il s’agit des ministres de l’Intérieur, de la Justice, des Finances, de l’Industrie et des Moudjahidine du coté algérien et de leurs homologues français................................................... -Deux membres des forces de sécurité iraniennes ont été tués samedi lors des manifestations secouant le pays après la mort, le mois dernier, d'une jeune femme en Iran, a rapporté ce dimanche l'agence officielle IRNA. Un mouvement de contestation secoue l'Iran depuis la mort le 16 septembre de Mahsa Amini, une jeune femme kurde iranienne de 22 ans, décédée trois jours après son arrestation par la police des mœurs à Téhéran. Un membre de la milice paramilitaire des Bassidji, liée au corps des Gardiens de la Révolution, a été tué samedi soir "après avoir été grièvement blessé à la tête à la suite d'une attaque armée par une foule" dans le sud de Téhéran, a indiqué IRNA. Un membre des Gardiens de la Révolution, l'armée idéologique de l'Iran, a été tué également samedi lors des manifestations à Sanandaj, la capitale du Kurdistan, la province d'origine de Mahsa Amini. Ces deux décès portent à au moins 14 le nombre de membres des forces de sécurité tués depuis le début des manifestations le 16 septembre, selon les médias iraniens. Des manifestations contre la mort de Masha Amini ont été signalées dans différentes villes samedi, dont Téhéran et Sanandaj, d'après l'agence.