Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Mercredi 23/09/2021

<< septembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1



-Face à la dégradation de la situation économique et sanitaire en Tunisien, le président Kaïs Saïed a suspendu le Parlement, le 25 juillet dernier. Avec les pouvoirs exécutif et législatif désormais en main, le dirigeant prépare une réforme de la Constitution mal perçue par l’opposition. Nouveau tour de vis du président tunisien Kaïs Saïed (photo). Dans un communiqué publié le mercredi 22 septembre, il a détaillé de nouvelles mesures concernant sa gestion du pays. « Le président Kaïs Saïed promulgue un décret présidentiel prolongeant le gel du pouvoir parlementaire et la levée de l'immunité parlementaire, et mettant fin aux salaires et privilèges accordés aux députés et au président du Parlement », a indiqué la présidence tunisienne. Et d’ajouter : « des mesures exceptionnelles organisant les pouvoirs législatif et exécutif sont édictées. Le préambule de la Constitution, les chapitres 1 et 2, et toutes les autres dispositions, non en conflit avec les mesures exceptionnelles, sont toujours en vigueur ».